Pascal Légitimus est l’invité phare de ce cinquième Festival du Rire, qui se tient jusqu’au 29 juin au Kafe T@ Komiko à Belle-Rose. Le vendredi 20 juin, l’humoriste et comédien français a conquis le public en livrant un spectacle drôle et intimiste : le récit d’un métis ou l’histoire d’un “nègre” pas si noir que ça, pris entre deux chaises.
Le coup d’envoi du festival a été donné le jeudi 19 juin. Le public a pu avoir un aperçu de la semaine de folie et d’humour que la bande de Karavann Events a concoctée.
Au bout de trente ans de carrière, Pascal Légitimus peut enfin faire son “comic out”. Devant un public nombreux, il a choisi de révéler toutes les facettes de son talent. Un comédien qui se raconte par petites touches, dans des tableaux où le noir et le blanc se moquent des couleurs du racisme ordinaire. Par l’humour, la révolte, la tendresse.
Pascal est né d’un père antillais : ça, on le sait. Et d’une mère arménienne : on le savait moins. Deux cultures tellement différentes qu’il lui a fallu beaucoup de temps pour en maîtriser parfaitement les paramètres. Le comédien raconte, Pascal se confie. Son métissage et le racisme n’ont pas été faciles à digérer, à vivre. Pascal Légitimus raconte son parcours du combattant qui possède l’arme absolue : l’humour. On ne savait pas grand-chose de lui, ou presque rien. Au bout d’une heure et quinze minutes, les Mauriciens ont découvert un mec sympa, drôle et tendre.