Les trois opérateurs mobiles, Orange, MTML et Emtel –  de même que le régulateur – mobiliseront dès ce soir toutes leurs ressources techniques dans le cadre du passage à huit chiffres pour les numéros opérant sur un réseau mobile. Cette mobilisation se traduit par un renforcement des équipes techniques et opérationnelles de même que des renseignements téléphoniques pour les usagers. La migration à huit chiffres pourrait par ailleurs engendrer quelques perturbations techniques des services mobiles, d’où le conseil du régulateur d’avoir recours au téléphone fixe pour les appels urgents durant la période de transition, c’est-à-dire de minuit aux petites heures du matin de ce dimanche.
À quelques heures du passage de la numérotation à huit chiffres avec le chiffre “5” qui précédera les numéros mobiles, les trois opérateurs s’accordent à dire que tout est fin prêt pour cette opération de transition. Depuis plusieurs mois, les opérateurs se préparent à cette importante étape qui marque un nouveau tournant pour le secteur de la téléphonie mobile à Maurice. L’étape décisive de ce processus a été les tests effectués sur les trois réseaux dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août avec des live scenarios mis à l’épreuve pour simuler ce qui se passera durant cette nuit menant au 1er septembre 2013 et qui s’étaient révélés concluants.
L’ICTA a présidé ces dernières semaines plusieurs comités techniques et de communication avec les opérateurs et le comité de pilotage s’est réuni une fois de plus hier. Chez Orange, qui recense le plus grand nombre d’abonnés, soit un nombre approximatif de 766 000, les équipes techniques ont été renforcées afin de suivre de près les opérations ce soir de même que l’évolution de la migration et le fonctionnement des services. Une permanence sera assurée par les équipes techniques de MT pendant la période de migration. Les équipes du service clientèle 8900 seront consolidées pour répondre aux questions des abonnés.
Outre la mobilisation de ses équipes, Emtel de son côté assurera aussi une permanence téléphonique sur le 8970 du 1er au 2 septembre et cela 24/24. Le nombre de showrooms ouvert demain dimanche passera de 11 habituellement à 17. Ils seront ouverts jusqu’à midi à l’exception des showrooms qui se situent dans les centres commerciaux et dans ces cas précis, il seront ouverts jusqu’à bien plus tard. Une permanence sera également assurée sur la page Facebook de l’opérateur.
MTML pour sa part avec un parc d’abonnés de 140 000 utilisateurs se veut rassurant. Toute la procédure de migration devrait prendre moins d’une heure, soutient Rajesh Rai, le Chief Technical Officer (CTO). « There is no need to worry, we are not expecting any major problems. Everything will go smoothly », explique notre interlocuteur. Chez l’opérateur c’est aussi la grande mobilisation et les heures d’opération de la hotline seront étendues. À partir de minuit ce soir, le numéro de la hotline sera désormais le 5959 3333.
Du côté du régulateur, les équipes techniques seront également de veille ce soir et suivront de près le progrès de la migration. Le 161, la hotline mise en place par l’ICTA, sera opérationnelle jusqu’au 5 septembre.
Risques de perturbations
Avec les travaux techniques sur les réseaux, ceux-ci risquent de rencontrer quelques perturbations techniques. L’ICTA conseille ainsi d’utiliser le téléphone fixe pour effectuer des appels urgents durant la période de transition, c’est-à-dire de minuit ce soir aux petites heures du matin dimanche. Chez Orange, des perturbations sont à prévoir sur les services voix et SMS de minuit à 5 heures du matin à Maurice et à Rodrigues, comme c’est le cas avec les travaux techniques de rehaussement du réseau. Les autres services mobiles tels que l’internet mobile pourraient être interrompus à partir de 21 heures ce soir jusqu’à 5 h dimanche.
Emtel avec quelque 600 000 abonnés soutient que le réseau sera hors service durant la période de transition aux huit chiffres, c’est-à-dire de minuit jusqu’aux environs de 4/5 heures du matin et que les services comme l’internet mobile risquent de ne pas fonctionner à 100 %. MTML explique de son côté qu’aucun appel ne pourra être effectué sur le réseau durant la période de migration.
Les numéros d’urgence tels que le 999, le 115 seront toujours opérationnels à toute heure puisque ces derniers ne sont pas concernés par la nouvelle numérotation.
Et si le processus de migration échoyait ? Bien que selon régulateur et les opérateurs, les chances qu’une telle chose se produise sont minimes et que les tests effectués ont été concluants, des plans alternatifs ont été pensés en cas d’échecs. Chez Emtel déjà, en cas de non-réussite à 6 h du matin ce dimanche, l’on envisage de conserver les numéros à sept chiffres.
Au réveil demain matin, les usagers devront être en mesure contacter leurs interlocuteurs en prenant le soin d’ajouter le préfixe 5 aux numéros de téléphone mobiles existants. Dans le cas des appels en provenance de l’étranger, précisément dans le cas où une personne compose le numéro à sept chiffres, une annonce l’informera de la migration à huit chiffres. Ce message sera diffusé pendant trois mois.