La migration téléphonique mobile vers les huit chiffres s’est parfaitement déroulée. Quelques problèmes ont toutefois été rencontrés au niveau d’applications convertissant les numéros des répertoires sur certaines plateformes, comme BlackBerry et Java. Selon Orange et Emtel, des mises à jour de ces applications sont en cours de développement.
Les opérateurs et le régulateur affichent la satisfaction. Le processus de transition des numéros de téléphones mobiles de sept à huit chiffres dimanche s’est déroulée sans problème majeur. Plusieurs équipes techniques au sein des trois opérateurs (Orange, MTML et Emtel) étaient néanmoins de veille dans la nuit de samedi à dimanche pour suivre la progression de la conversion des numéros tandis que les équipes techniques et des services clientèles étaient dans le même temps consolidées. Du côté d’Emtel, par exemple, l’opération de migration a pris moins de temps que prévu, celle-ci s’étant achevée aux alentours de 1h30 dimanche matin, et ce malgré ses 600 000 abonnés. Du côté d’Orange, qui compte pour sa part un nombre approximatif de 766 000 clients, les opérations se sont également bien déroulées, et ce malgré la mise en garde de l’opérateur contre des risques de perturbations techniques sur le réseau. À 3h30 dimanche, le régulateur avait ainsi déjà obtenu confirmation des opérateurs que le processus avait été complété. L’Information & Communications Technologies Authority (ICTA), qui garde toujours ouverte sa hotline (le 161, Ndlr), est actuellement en train d’effectuer une évaluation de ce passage de sept à huit chiffres.