Rezistans ek Alternativ avait déposé une motion en Cour Suprême, contestant la passation de pouvoir entre Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth, au poste de Premier ministre.

Cette affaire, qui sera entendue ce jeudi 11 en Cour, relève de la plainte déposée le 30 janvier 2017 par ce parti politique. Rezistans ek Alternativ ainsi que d’autres personnalités telles  Navin Ramgoolam, Xavier Luc Duval entre autres, estiment que cette nomination et celle des 23 autres ministres ainsi que la démission de sir Anerood Jugnauth comme Premier ministre – qui continue à siéger au Parlement en tant que ministre mentor – sont « anticonstitutionnelles » et constituent une violation des articles 59 (3) et 60(3) de la Constitution.

Reppelons que SAJ avait demandé davantage d’éclaircissements par l’entremise de 14 questions à R&A au regard de sa plainte. La position de défense de l’Etat est attendue.