La comédienne réunionnaise Manuela Zéziquel semble en seulement 45 minutes esquisser de la petite fille à la femme adulte, à la fois des préoccupations ordinaires et les aspects les plus sordides de la condition des femmes. Elle est Chimène… une « chimère protéiforme » évoquant des destinées, des moments de vie, tels qu’ils peuvent se vivre du côté de la rue de l’Est, et pas seulement à Saint-Denis de la Réunion. Chéri concentre-toi s’il vous plait lui a valu le prix d’interptétation féminine.
Cette pièce exigeante a été écrite par l’écrivain franco-canadien Nancy Huston, à partir des témoignages de prostituées que Cécile Fontaine a rassemblés en collaboration avec une association réunionnaise. Ayant assuré la mise scène pour la compagnie Rouge Bakoly, créée pour ce projet, Cécile Fontaine nous confie que l’idée lui en a été inspirée par le dernier essai de Nancy Huston, Reflets dans un oeil d’homme. Si ce texte a été vécu par beaucoup de féministes comme une trahison, la pièce qu’il a amenée suite à la demande de Cécile Fontaine, semble néanmoins exposer de nombreux aspects de la condition des femmes de manière assez habile, pudique et articulée. À l’issue de cette immersion dans l’intimité et les confidences de ces femmes des îles qui partent dans l’île voisine se prostituer pour s’en sortir, on se demande tout de même où tout cela va nous mener… Ce que seule la version intégrale, déjà prête, peut nous aider à savoir !
Une chose est sûre, Manuela Zéziquel est une magnifique comédienne dans cette pièce très technique où la vidéo et le jeu des voix off l’accompagnent, l’aident à prendre de multiples visages et esquisser d’innombrables situations. Elle se vêt, se dévêt, s’accessoirise. Elle sera l’enfant qui naît, la fillette battue, l’ouvrière à l’usine, jusqu’à ce qu’elle s’oriente vers le rôle de la prostituée, « le seul métier où on est plus payé quand on n’a pas d’expérience ». Cette Chimène change de très nombreuses fois de tenues directement sur le plateau. Ses transformations qui s’apparentent parfois à de véritables métamorphoses, favorisent le passage de la rue à la maison, d’un âge à un autre. Elles ne sont pas d’inutiles diversions car cette Chimène émeut et retient l’attention…