Le festival de théâtre et de musique Passe-Portes ouvre son Prix d’écriture dramatique aux pays de la région, et donc aux jeunes auteurs dramatiques des Comores, de Madagascar, de Maurice, de la Réunion et des Seychelles. Ces derniers pourront soumettre le texte d’une pièce de théâtre au jury international de cinq membres, qui en compte trois de la région, à savoir l’écrivain Michèle Rakotoson, de Madagascar, et, pour Maurice, le comédien et metteur en scène Gaston Valayden et l’auteur et journaliste Sedley Assonne, les deux autres membres étant Robert Bouvier, directeur du Théâtre du Passage à Neuchâtel, en Suisse, ainsi que le président de ce jury et parrain du festival, Bernard Faivre d’Arcier. Les candidats devront soumettre leur texte au plus tard le 15 avril.
Le Prix d’écriture dramatique 2016 de Passe-Portes s’ouvre aux auteurs des pays de la région, à l’image de la programmation du festival, qui s’est fortement ouverte à la région l’an dernier. Ce prix marque aussi le renouvellement du soutien de l’Union européenne à travers sa délégation indianocéanique. L’édition 2015 avait placé à l’avant-plan les deux auteures Anooradha Rughoonundun, pour le texte Cytotec ou l’histoire des planètes, et Quraishiyah Durbarry, pour L’Attrape-bête. Le premier traite par la voix d’un seul narrateur de la question de l’avortement de manière extrêmement fine et philosophique tandis que le second, lui, à travers l’expérience de deux personnages qui s’isolent dans une cabane pour écrire, explore les peurs et les monstres intérieurs. Passe-Portes accompagnera Anooradha Rughoonundun, qui interprétera elle-même ce texte, pour la création de ce monologue sous la direction de l’artiste comorien Ahmed Soumette, dès que l’auteure sera disponible pour ce projet.
Les candidats au Prix d’écriture dramatique 2016 doivent avoir moins de 40 ans et formuler leur proposition en leur nom propre, et non en celui d’une compagnie. Chaque participant ne peut proposer qu’un seul texte, qui mettra en jeu au maximum quatre personnages. Cette pièce ne peut être ni une adaptation, ni la réécriture d’un texte dramatique existant. Œuvre originale écrite en français, elle doit aussi être inédite et, donc, n’avoir fait l’objet d’aucune publication ou représentation préalable. Les modalités de présentation et documents à joindre à la candidature sont précisées sur la page Facebook du festival, voire sur le site festivalpasseportes.com.
Trois textes au maximum seront présélectionnés par le jury, des extraits de ceux-ci devant être lus au cours d’une séance du festival pour les faire connaître au public. Le choix du jury se fera au coup de coeur, notamment sur la qualité de l’écriture, l’originalité du sujet et le rythme de la structure dramatique… Le festival se tenant cette année du 24 au 29 mai, le Prix d’écriture dramatique du festival Passe-Portes et de l’Union européenne, tel qu’il s’intitule officiellement, sera décerné lors de la soirée de clôture, soit le dimanche 29 mai. Il permettra au lauréat de bénéficier d’une dotation de Rs 80 000, somme à partager si le jury décide de récompenser plusieurs auteurs.