La Eastern High Security Prison construite à Melrose sera opérationnelle très bientôt, a annoncé hier le Premier ministre, Navin Ramgoolam, lors de la Passing Out parade à la prison de Beau Bassin à l’intention de 122 nouveaux gardes-chiourmes. La nouvelle prison accueillera quelque 800 prisonniers.
Le Premier ministre a, dans son intervention, insisté sur l’importance du rôle des officiers de prison à un moment où « the management of crime and anti-social behaviour is becoming one of the major challenges faced by society ». Pour lui, le service carcéral fait partie intégrale du système de justice. Il a observé que la mission du service carcéral a beaucoup évolué à Maurice. « Le temps où il fallait simplement maintenir les détenus en prison est révolu. Aujourd’hui, le rôle de la prison s’est élargi. Elle est également responsable de préparer la réinsertion des détenus dans la société comme des citoyens respectueux des lois ».
« Criminals must be deterred from further crime by being given the means by which to make a honest living on release and sufficient self-esteem to convince them that they can do so. Rehabilitation is about helping the criminal and the society. It is a key feature of any modern prison system », poursuit le Premier ministre. Ce dernier a fait état d’un master plan réalisé par les experts singapouriens sur la façon de gérer la surpopulation dans les prisons et les mesures à prendre pour réduire la pression dans celles existantes. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’ouverture de la prison de Melrose. Le Premier ministre a également annoncé que le budget destiné aux prisons a dépassé Rs 800 M cette année contre Rs 276 M en 2005.
Les prisons disposent actuellement d’un personnel de 1 264 employés contre 1 175 en 2010.
Navin Ramgoolam a également annoncé que les infrastructures en vue d’accommoder les pirates condamnés à la prison centrale de Beau-Bassin seront complétées à la fin du mois. Ce projet est financé par le United Nations Office on Drugs and Crime et l’Union européenne.
Par ailleurs, la construction d’une nouvelle prison pour femmes est actuellement envisagée.
Navin Ramgoolam a insisté sur la discipline des officiers et a rendu hommage à Jean Bruneau pour le travail abattu comme commissaire des prisons.