Dans le contexte du Annual Patients Day 2013, une remise de cadeaux du Père Noël aux patients a été organisée au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital (SSRNH). Y était présents le ministre de la Santé Lormus Bundhoo et des médecins et infirmiers de l’hôpital.
Le ministre, lors de son discours a évoqué l’intérêt spécial qu’il porte à l’hôpital SSRN qui est, pour lui, « le fleuron de tous les hôpitaux de l’île ». Lormus Bundhoo prévoit un programme de réhabilitation massif en améliorant le système de drainage ainsi que le service des urgences et des accidents.
SSRN étant l’un des plus vieux hôpitaux de l’île, il était temps de s’en occuper, selon le ministre. Avec les travaux de l’hôpital Candos complets, le ministre a indiqué que pour SSRN, il demandera à des experts de la London University d’étudier le problème et travailler sur l’amélioration du système de drainage.
Sur une note moins positive, Lormus Bundhoo a conclu que malgré les soins de bonne qualité que reçoivent les patients, il y aurait un souci au niveau sanitaire avec notamment les chats et chiens errants traînant dans les hôpitaux. Le ministre mettra en place « un plan de travail de réhabilitation une fois pour toutes d’ici 2014. Je veux que nos hôpitaux soient des modèles à suivre dans l’océan Indien ».
Il a aussi averti les principaux concernés, c’est-à-dire, clinique et hôpitaux du pays qu’ils auront un délai d’un an pour changer leur manière de fonctionner au niveau de l’hospitalité. « Si le service ne change pas, avec la permission du Premier ministre, mon ministère et moi-même auront recours à la privatisation des “hospitality services”. Je compte dévouer beaucoup de mon temps en 2014 pour ce problème », poursuit-il.