Patrick Assirvaden (Photo d'archives)

Le président du Parti travailliste (PTr), Patrick Assirvaden, a commenté la radiation de la charge en faveur de Showkutally Soodhun mercredi, lors d’une réunion de mobilisation des partisans travaillistes dans la circonscription No 15, La Caverne-Phoenix, précisément à Saint-Paul.

Bien qu’il soit respectueux de la décision de la Cour intermédiaire, Patrick Assirvaden a laissé entendre que « legalman linn sape, me moralman linn kondane ». Et d’affirmer que le magistrat « a bel et bien condamné » les propos imputés à Showkutally Soodhun dans l’affaire de la NHDC.

Selon le président du PTr, « il n’y aurait plus de place » sur l’échiquier politique pour l’ancien vice-Premier ministre du Mouvement socialiste militant. Il a affirmé que Showkutally Soodhun aurait outrepassé son rôle de membre du gouvernement en plusieurs occasions et aussi en tant qu’élu de la circonscription No 15.

Patrick Assirvaden a aussi sévèrement critiqué la force policière pour ce qu’il qualifie « d’inefficacité » à la lumière des récents cas de meurtre découlant de la violence conjugale. Selon lui, les hommes de Karl Mario Nobin sont devenus « des outils politiques du pouvoir en place ».

Pour le dirigeant du PTr, il est clair que les Rouges reviennent en force sur l’échiquier en vue des prochaines élections générales. L’ancien ministre travailliste Cader Sayed-Hossen s’est, lui aussi, adressé à l’assistance.