Cela faisait un moment qu’on n’avait pas retrouvé un coursier de l’entraînement Merven dans le box des vainqueurs. Après cinq journées infructueuses – le dernier gagnant de cette formation étant Torero Dancer lors de l’épreuve de clôture de la 26e journée – l’entraîneur s’est donné une véritable bouffée d’air fraîs en signant son sixième doublé de la saison. Et une fois encore, ce sont Jeanot Bardottier et Mark Neisius qui ont fait flotter haut les couleurs de Patrick Merven.
« I’m obviously very happy to bag a winner after four blank weeks. The stable’s horses had not been running well and it was quite worrying actually but I think the decision to freshen them a bit has certainly done the trick today. As you know, here in Mauritius, when you have a few blank meetings, the pressure starts to pile up a bit so it’s really nice to get back into the winner’s box », nous a déclaré Mark Neisius à sa sortie de la jockey’s room samedi dernier. Le Sud-Africain, en vieil habitué, a su prendre son mal en patience et c’est avec Mister Brightside, un des coursiers les plus en forme de son entraînement, qu’il a pu renouer avec la victoire. Un succès qui s’est d’ailleurs dessiné dès les premières encablures si l’on se fie aux dires de notre interlocuteur.
« I knew that Mister Brightside was quick and I told Patrick I was not worried about any horse in that race even if there are other frontrunners. For me, he’s one of the quickest horses I’ve actually jumped out of the gates in my career. He’s very quick and the nice thing about him is that he settles straight away when you put your hands down on him. After I was on my own in front after the first 100m, I knew it would take a very good horse to beat him. When he’s in good form, he has a very good turn of foot. It was a win full of merit and I think he’s the kind of horse that you can follow again next time ». Un peu plus tôt dans la journée, Jeanot Bardottier s’était lui chargé de mettre l’entraînement Merven sur la voie du doublé quand il mena à bon port Apple Pie dans The Polar Royale Cup.  
« Mister Brightside, one of the quickest horses I’ve jumped with in my career »
« Le champ était à sa portée et je dois dire qu’on était assez confiant avec Apple Pie. C’est un fait que cette victoire soulage, j’ai même dû demander où il fallait passer pour se rendre en piste tellement que ça faisait longtemps (rires). Apple Pie avait certes tiré la première ligne mais ce n’était pas la meilleure des choses pour lui vu que c’est un grand gabarit. Il préfère être un peu en one-off et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’avais demandé à Jeanot d’essayer de sortir du peloton aussi vite que possible », devait déclarer Patrick Merven dans ses commentaires d’après-course. Au final, l’inspiration du cavalier mauricien, qui lança sa monture aux 600m, s’avéra payante puisqu’il parvint à surprendre ses adversaires au démarrage et tint bon jusqu’au but.
Si Apple Pie et Mister Brightside ont été exacts au rendez-vous samedi dernier, tel ne fut pas le cas pour les autres partants de l’entraînement Merven. De ses autres montes, Mak Neisius nous a confié que la fin de saison arrive à point nommé pour Liquid Motion, transparent dans l’épreuve principale. « I personally think that he should go on a nice long break and be back next year. Just like in the Gold Cup, I felt like he was really tired today and it seems like he does not want to be here right now. He needs a nice spell at the beach and hopefully we’ll see the best of him next season ».
Bien qu’il échoua en dehors de l’argent, Kruger Rand n’a pas à rougir de sa prestation face à Kremlin Captain. « It was not a bad run from Kruger Rand. I think he’s still got a win in him. Obviously not this year but probably next season when he drops in a lower division. He’s still competitive and he’ll get the chance to prove it in the right division ». La prestation de Fyrkat est, elle, à mettre aux oubliettes puisqu’il n’a pu défendre correctement ses chances dans l’épreuve de clôture.   « Everything went wrong for me with Fyrkat. I got squeezed, I clipped heels and was wide in the straight. He probably needed that run on top of that so I think we should draw a line on this race. He’s a horse who’s finished second to Mr Leyend this season but he’s not there yet ».