Comme ce fut le cas l’année dernière, James Winks a bouclé sa première journée de compétition par une victoire. Avec trois montes seulement, il ne fallait pas s’attendre à monts et merveilles de la part de l’Australien, mais il est tout de même parvenu à tirer son épingle du jeu grâce à Triad Of Fortune. Un succès qui a tout de même un prix puisqu’il a écopé lors de cette première journée d’une suspension suite à une faute de careless riding.
Il faut dire qu’on a connu James Winks plus loquace par le passé, le jockey ayant été avare de commentaires quand nous l’avons rencontré, sa semaine de suspension étant sans doute encore un peu dure à accepter. « Triad Of Fortune won well. Obviously, the soft track helped him. It was not really an expected win but he’s that kind of a horse. Like I said, the soft track helped him but we’ll take every win as we can », nous explique-t-il tout simplement.
L’état de la piste (3.0M au pénétromètre samedi matin) semble effectivement avoir été d’un apport considérable pour Triad Of Fortune puisque l’entraîneur Patrick Merven partageait l’avis de son jockey lors de ses déclarations d’après-course. « Triad Of Fortune était très bien en ce début d’année. Mais c’est un cheval qui a beaucoup de problèmes. Du reste, on ne le trotte que très rarement. Je pense que la piste molle l’a beaucoup aidé. Il a eu une course relativement simple et au sortir du dernier virage, je savais qu’on allait remonter It’s My Party ».
À défaut de jouer les premiers rôles, l’entraînement Merven compte bien faire sentir sa présence dans les épreuves où ses pensionnaires seront alignés cette année. « L’année dernière a été très dure. On avait démarré la saison avec les anciens qui étaient à Maurice depuis quatre voire cinq saisons. Heureusement qu’à la mi-saison quelques nouveaux nous ont rejoints. Cette année, je dois dire un grand merci aux propriétaires car dès le départ, ils ont fait l’acquisition de pas moins de 16 nouveaux pour remplacer justement ces vieux coursiers qui ont été mis à la retraite. Je pense qu’on va faire une saison correcte. Évidemment, on ne vise pas haut, dans le sens des grandes courses, car on n’a pas la prétention de remporter ces épreuves-là. Mais je pense qu’on peut tirer notre épingle du jeu dans les courses de moindre envergure ».