Après une petite journée blanche, James Winks a retrouvé le box des vainqueurs par l’entremise de The Tripster, celui-là même qui lui avait permis d’ouvrir son compteur au Champ de Mars. Couplé à la première victoire de Kishan Chumun sur Mighty Lion dans l’épreuve d’ouverture, Patrick Merven porte son total à dix réalisations et gagne une place au classement des entraîneurs. Il est désormais 8e avec des stakesmoney de l’ordre de Rs 2 544 000.
The Tripster. Voilà un nom qu’il faudra définitivement retenir du côté de l’entraînement Merven cette saison. Après des débuts tonitruants – victoire acquise en temps record pour la Benchmark 51 – le fils de Trippi a remis le couvert samedi dernier dans ce qu’on pourrait qualifier d’une course copie conforme à ses débuts, reléguant cette fois son plus proche adversaire à plus de deux longueurs, son cavalier se permettant même le luxe de poser les rênes avant le passage du but. James Winks, que nous avons rencontré en fin d’après-midi, ne tarissait d’ailleurs pas d’éloges à son sujet.  
« The Tripster is a very good horse. In my opinion, he’ll probably grow into a great one and obviously become a public horse so that everyone comes to see him racing. He’s improved from his first outing, which is quite natural but I must say that Patrick and the stable have done a very good job with him ». La prestation du nouvel élève de Patrick Merven a encore plus de mérite du fait qu’il s’est imposé à un échelon supérieur alors même que sa robe donnait encore l’impression de pouvoir s’améliorer.
« I think he’s a very versatile horse. He can probably go back to a 1000m race, he’s that type of horse. He’s very brave and could probably go up to 1500m but I don’t want to take that win away from him today. I don’t think he absolutely needs to lead but he was drawn so well today that he got there easily. It was a very pleasing win for the stable », nous a encore soutenu l’Australien à son sujet. Moi Power, également victorieux à ses débuts, n’a pu confirmer, surpris par l’extrême outsider Polar Palace en fin de course. Il n’a toutefois pas démérité, si l’on se fie aux dires de son cavalier.
« The stable is very strong at the moment »
« With Moi Power’s bad draw, I had to do a little work up the hill but as you can see it on the film, he had his jaw locked as well. It was a very difficult ride, he was pulling most of the race and he did a really good job in finishing second. We could probably tinker a bit with the gear next time, maybe get a crossover noseband to get him to relax but he’s definitely getting better ». Hormis ces deux bonnes chances, James Winks était aussi en selle sur trois autres nouvelles unités pour le compte de ce 18e acte. Après des débuts prometteurs, Avail a été dans l’incapacité de confirmer, prenant une modeste 5e place à plus de 9L du gagnant.
« Avail was pretty much one-paced. He ran ok for his first outing when he got beaten by The Deacon. I’ll have to speak to the boss because maybe the next time we’ll run him on 1850m and try to stay closer to the leader because he’s a very one-paced horse », nous a déclaré son cavalier. On aurait pu croire que le parcours réduit serait à l’avantage de Bikini Billy mais il n’en a rien été. Après un début de course correcte proche du pas, le jeune pensionnaire de l’entraînement Merven s’est complètement éteint dans la ligne droite, au grand dam de son jockey.
« Bikini Billy was a bit disappointing. He got into a good spot, one off the fence running fourth. We’ll probably have to think on taking him to a further trip, maybe 1400m but we have to do some work on him at the stable before ». En revanche, les débuts de Down Under sont de très bon augure pour l’avenir, qui s’annonce d’ailleurs radieux, selon l’Australien. « Down Under ran good. Karraar got a very easy lead and I had nowhere to move. But that horse won very easy. Given it was my horse’s first outing, he’s bound to improve. But he’s a nice horse as well. The stable is very strong at the moment, so hopefully we can finish very strong ».