JOCKEY : CEDRIC SÉGÉON (FR). ENTRAÎNEUR : PATRICK MERVEN
PERFORMANCES 2012 : 304 ENTRÉES, 34 VICTOIRES, 104 PLACÉS
RANG : 4e. PRIX REMPORTÉS : RS 7 958 000

L’écurie Merven peut être fière de son parcours 2012. En effet, cela fait longtemps qu’on n’a pas vu cet établissement terminer la saison dans le Top 4. Une performance qui se traduit par les chiffres avec une hausse du pourcentage de victoires et de « stakes money » de l’ordre de 41% et 37% respectivement par rapport à la saison 2011. Une performance qui pourrait s’expliquer par les efforts consentis par Denis Lebreton, membre influent au sein de cette formation, et d’autres propriétaires qui ont redonné un nouveau souffle à l’écurie depuis quelques saisons.
Le moins que l’on puisse dire c’est que Patrick Merven vise encore plus haut cette année dans la mesure où, outre les coursiers de la famille Govinda en provenance de l’écurie Rousset, 16 nouvelles acquisitions sont venues renforcer l’écurie. Du lot, on retiendra les chevaux tels que Meadow Magic, un six-time winner, qui devrait être utile à son nouvel entourage, Amber Palace ou encore Liquid Motion, Strike Master et Shanghai Kid pour ne citer que ceux-là. Ainsi, comme cela a été le cas l’année dernière, l’écurie Merven n’a pas lésiné sur les moyens pour renforcer son effectif, qui désormais compte 54 chevaux.
En sus de l’apport des nouveaux, l’ossature de l’écurie est restée bien en place. Les Bobby Bear, Ipse Dixit, Besugo, High Accolade ou encore Winter Skye devraient tous être en mesure d’apporter leur pierre à l’édifice. On notera aussi que l’écurie Merven est très bien représentée dans les petites catégories où les City Of Choice, Even Chance, Kings Guard, Arc Royal et autres Keep Walking feront sentir leur présence. Toutefois, il ne suffit pas d’avoir un effectif étoffé pour être compétitif. Pour l’être, il faut impérativement privilégier la qualité à la quantité.
Pour mener à bien sa mission, l’état-major de l’établissement Merven a renouvelé sa confiance en Cédric Ségéon. Le Français, qui en sera à sa cinquième saison au Champ de Mars, a terminé l’exercice 2012 à la 4e place avec 24 victoires. Vu l’effectif qu’il a sous la main, Cédric Ségéon peut légitiment viser plus haut. Toutes les conditions sont réunies pour que l’écurie Merven réalise une meilleure saison que sa devancière. Reste à savoir comment parviendra-t-elle à gérer un effectif aussi important que 54 chevaux.