Il était une fois la bicyclette… Raleigh, Phoenix, BSA, Avon, Ralson, Rudge, Bike, Humber, Chopper, Flying Colours, Hercules… Ces diverses marques doivent certainement parler à nombre de Mauriciens, toutes générations confondues. Le magicien Ustad Rajah, de son vrai nom Goorooduth Chuttoo, a récemment proposé une exposition retraçant l’histoire du vélo à Maurice, intitulée Anou pédalé, au Vieux Moulin à Rose-Belle.
L’occasion a ainsi été donnée, particulièrement aux plus jeunes, de découvrir l’histoire que chaque modèle de bicyclette présenté a à raconter. L’objectif de cette initiative de Goorooduth Chuttoo était de « partager, valoriser et dynamiser notre héritage », et d’éveiller chez les visiteurs un meilleur sens des responsabilités, surtout quand ils sont eux-mêmes utilisateurs de deux-roues.
Cette exposition a présenté une grande collection de vélos, de la bicyclette la plus « élémentaire » au tandem, ou encore au triporteur. Elle a permis non seulement de voyager dans le passé de nos aïeux, à l’époque où la petite reine était un outil indispensable, mais aussi et surtout de faire valoir les nombreux avantages de ce moyen de déplacement, peut-être de moins en moins utilisé à Maurice.
Goorooduth Chuttoo a, de plus, proposé une exposition de photographies illustrant les différents métiers longtemps associés au vélo. « Le marchand de lait, de pain, d’amuse-gueules… Le coiffeur ambulant sillonnant le village sur sa bicyclette… Tout cela fait partie de notre passé. Un passé qui mérite qu’on s’y attarde. C’est tout un pan de l’histoire de notre île », a expliqué l’organisateur, d’une voix marquée d’un brin de nostalgie.