À la conférence hebdomadaire du MMM ce samedi 21 avril, Paul Bérenger est revenu sur la PNQ consacrée au projet de la privatisation de la Central Water Authority, enclenché par le Premier ministre adjoint Ivan Collendavelloo. Selon le leader des mauves, le Premier ministre adjoint manipule les chiffres des pertes de la CWA pour justifier la privatisation du management de celle-ci.

Pour Paul Bérenger, Ivan Collendavelloo ne contrôle pas son dossier. « Une semaine auparavant il avait lui-même déclaré que la CWA faisait une perte de 40 % avec des tuyaux défectueux et 20 % due aux fraudes et aux compteurs endommagés. Et une semaine après, il soutient que les chiffres ne sont pas sûrs », explique Paul Bérenger. D’ailleurs, le leader du MMM met le gouvernement en garde une fois de plus pour qu’il ne se laisse pas bousculer par ceux en faveur de la privatisation. « Je ne pense pas qu’au gouvernement, il y ait des personnes qui accepteront une augmentation du tarif de l’eau pour ouvrir le chemin à la privatisation de l’eau jusqu’à la fin de l’année »

En ce qui concerne la situation au sein du MMM, Paul Bérenger a souligné qu’il y aura une recommandation du bureau politique pour le cas Pradeep Jeeha devant le comité central cet après-midi.

Évoquant le rassemblement du 1er mai, Paul Bérenger souligne que « ce sera une assemblée de délégués élargie, sans restriction de quatre délégués par branche. Dans les mois à venir, nous allons organiser autant d’assemblées de délégués au terme de notre constitution que nécessaire ».