« Enn bidze fizet ek frivol ! » Voilà ce que pense le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) Paul Bérenger du Budget 2012/2013 de Xavier-Luc Duval. En attendant la conférence conjointe d’aujourd’hui avec le Mouvement socialiste militant (MSM), le leader de l’opposition a tenu à s’adresser à la presse pendant une dizaine de minutes pour partager sa déception à la suite du discours du Grand Argentier.
« C’est clair que ce budget ne relancera pas l’économie… Il n’y a rien pour pouvoir y arriver », a affirmé Paul Bérenger. Le leader des mauves a fait comprendre qu’à un moment où l’investissement privé chute considérablement, le ministre des Finances n’a pas jugé bon de réagir pour relancer l’investissement. Il est d’avis que Xavier-Luc Duval n’a fait que « donner un coup d’épée dans l’eau ! »
« Xavier-Luc Duval a déclaré que le déficit budgétaire est plus bas que prévu… De 2,2 %… Pourquoi ne baisse-t-il pas la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) ? », demande Paul Bérenger. Il est d’avis que le Grand Argentier avait une grande marge de manoeuvre mais n’a pas su l’exploiter pour relancer l’économie.
Paul Bérenger a fait ressortir que rien n’a été dit sur le chômage en 2013. Il a expliqué que de plus en plus de jeunes souffrent du chômage à Maurice et que rien n’est fait pour eux. « Environ 46 %, soit près de la moitié des chômeurs sont des jeunes », a-t-il précisé. « Pas un mot sur l’endettement du secteur sucre et celui des ménages n’a été                      dit », relève-t-il. Et d’ajouter : « C’est un ministre coupé de la réalité qui a présenté ce budget. »
Le leader de l’opposition est revenu sur certaines propositions à l’intention des enfants et des adolescents. Dans le discours-programme du gouvernement pour 2012-2015, il était prévu de donner un ordinateur portable à des enfants. Or, le budget prévoit une tablette tactile pour les élèves de la Form IV. « Pourquoi la Form IV ? Personne ne sait… », a soutenu Paul Bérenger en faisant comprendre que le gouvernement ne va pas donner d’ordinateurs portables aux enfants comme annoncé il y a quelques mois. « Je pensais que tous les enfants auraient eu droit à un repas chaud… Cela ne concerne que les enfants des écoles ZEP », a déclaré Paul Bérenger. Et d’ajouter que le gouvernement a arrêté de donner du pain dans les écoles. Il y a une trentaine d’écoles classées Zones d’éducation prioritaires (ZEP).
Parlant du projet de délocalisation des maisons de jeux, le leader du MMM a déclaré que le ministre des Finances n’a pas trouvé mieux que de les enlever des quartiers résidentiels pour les mettre dans les centres commerciaux.
Paul Bérenger a fait ressortir que Xavier-Luc Duval n’a pas parlé du pouvoir d’achat mais qu’il a déjà prévu que l’inflation sera de 6 % environ en 2013. Il a déclaré qu’il n’y a eu que des miettes pour ceux touchant des pensions de base. Le leader de l’opposition a tenu à souligner que le ministre des Finances annonce une hausse du Produit intérieur brut (PIB) de 4 % pour 2013. « Nous verrons bien ce qui va se passer », a-t-il lancé.