Le discours de Paul Bérenger, ce matin, avait trait au combat des esclaves et des coolies à travers les années. C’est à Pointe-Canon, Mahébourg, entouré des membres de son parti, que le leader du MMM s’est prononcé.

Le chef des mauves a rappelé que « l’histoire de Maurice, c’est avant tout la résistance contre l’esclavage, et l’engagement, c’est le coeur de notre histoire ». Paul Bérenger exprime sa fierté quant au rôle que le MMM a joué depuis 1969 pour faire connaître la lutte des esclaves et celle des coolies; il en est de même pour le combat d’avoir fait que le 1er février et le 2 novembre soient des jours fériés, et que l’Aapravasi Ghat et la montagne du Morne soient inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. « Mo tenir a raple avek fors ki lindepandans de 1968 a été avant tout le fruit du combat des esclaves et des coolies engagés au fil de l’histoire contre l’esclavage… zame pena drwa blie sa », a-t-il lancé.

Par ailleurs, le leader du MMM s’est dit attristé de la tournure des évènements. « Sa lane-la nou pe selebre labolision lesklavaz o moman ki nou pe selebre 50 an lindepandans pei; nou pe rat enn lokazion formidab pou nou 50e aniverser pou selebre listwar nou pei », a-t-il ajouté.