« Nous sommes complètement contre! », a lancé le leader du MMM Paul Bérenger, ce samedi 30 mars à la conférence de presse de son parti. Et ce, en réponse au Premier ministre qui a récemment annoncé la tenue d’une partielle suite à la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo comme député.

Le MMM considère que « la meilleure chose pour le pays, ce sont des élections générales entre septembre et la fin de l’année »« Les élections partielles sont un gaspillage de fonds public » et constituent « un prétexte pour retarder les élections générales ».

Finances.

Par ailleurs, le leader des mauves a aussi confié que « le MMM est dans une situation financière bien difficile ». De fait, « organiser un rassemblement le 1er mai semble très difficile ».

« Nous sommes dans cette situation de confusion avec l’arrivée ou non des élections générales ». Cet après-midi, la question sera mise sur le tapis lors du bureau politique du parti.

Paul Bérenger est aussi revenu sur la situation post-Joaninha, le cyclone tropical intense qui a grandement affecté Rodrigues durant la semaine. Paul Bérenger a exprimé sa « solidarité » avec le peuple rodriguais. « Nous réclamons que le gouvernement fasse l’effort nécessaire pour venir en aide à Rodrigues. »

 

Texte mis à jour à 11h53