Suite au retrait de Tales Of Bravery pour cause de boiterie, le poids des chevaux de l’épreuve phare de cette trente-sixième journée a été modifié afin de permettre à ceux au bas du programme d’être pilotés par les premiers jockeys de leurs écuries. Au bout du compte, seuls Johnny Geroudis et Johan Victoire n’ont pu faire le poids sur Albert Mooney et Royal Chalon respectivement. En dépit qu’il ait été confié à Nishal Teeha, le représentant de l’écurie Rousset se présente comme le cheval à battre.
Battu par Valere lors de son avant-dernière sortie, Albert Mooney s’était racheté de façon convaincante lors de la trente-quatrième journée sur 1650m. Doté d’un bon pas initial, ce fils de Captain Al misera sur sa première ligne pour se placer à la corde dans le dos d’Ashanti Gold et Mining Prospect qui pourraient être à la lutte pour le commandement. Nishal Teeha devra juste faire en sorte de ne pas se laisser piéger au démarrage et si Albert Mooney reproduit la performance de sa dernière course, il peut mettre tout le monde d’accord et inscrire un quatrième succès 2013.
Malgré l’absence de Tales Of Bravery, Ricky Maingard pourra compter sur un coursier de choix en Casey’s War qui devait initialement participer à la journée précédente avant que l’épreuve dans laquelle il avait été aligné ne soit annulée. Casey’s War a été un modèle même de régularité depuis ses débuts sur notre turf et ne doit pas être condamné sur son dernier échec où il avait été peu judicieusement piloté. Il portera le top weight de la course et aura à composer avec une ligne moyenne, mais ce bon finisseur misera sur sa classe naturelle pour jouer les premiers rôles à l’arrivée.
La présence des véloces Mining Prospect et Ashanti Gold devrait assurer à ce qu’il y ait du rythme. Le gris entraîné par Rameshwar Gujadhur mettra à profit son petit poids et sa bonne ligne pour tenter crânement sa chance à l’avant. Et si on le laisse faire, ses adversaires devront cravacher dur pour le remonter. Mining Prospect pourrait lui mener la vie dure, mais sur ses dernières performances, les chances du coursier de l’écurie Maigrot ne sont pas évidentes.
Il faudra garder un oeil sur Hot Rocket qui a démontré des qualités de finisseur après avoir gagné en deux occasions en dictant son propre rythme. Gageons que David le pilotera plus patiemment vu qu’il a hérité de la septième ligne. Il demeure compétitif pour les places tout comme Soweto Slew qui est dans une forme ascendante.
Un train lancé devrait également servir les desseins de Bottom Dollar. Cependant, nous sommes convaincus que la victoire devrait se jouer entre Albert Mooney et Casey’s War.