N’ayant pas démérité dans la Coupe d’Or, Soweto Slew a démontré ce dont il est capable samedi dernier face à une opposition plus dans ses cordes. Profitant d’une monte bien inspirée de Robbie Burke, le cheval de l’écurie Gujadhur a placé un percutant coup de reins pour dominer le favori Albert Mooney au terme d’une ligne droite bien animée. Auparavant, l’Irlandais avait mené à la victoire Captain Matthew pour tenir à distance respectable Johnny Geroudis au classement des jockeys. Le Sud-Africain a répondu par l’entremise de Polar Royale dans l’épreuve de clôture mais c’est son écurie qui a été la grande bénéficiaire de cette journée, car outre cette victoire, elle s’était aussi fait remarquer par Deux Fabuleax, bien piloté par Nishal Teeha. Avec Foo Kune bredouille, la bande à Gilbert Rousset a profité pour doubler son avance qui à l’issue de la journée, se situait à plus de Rs 800 000. Outre Rousset et Gujadhur, l’écurie Vincent Allet et son jockey Derreck David ont aussi été de la fête samedi avec Rasheed et Slinga Malinga pour donner plus de relief à leur saison à tout point de vue sensationnelle.
C’est Albert Mooney qui eut la meilleure mise en action pour prendre la direction des opérations. Mining Prospect qui s’elançait complètement de l’extérieur démontra aussi un intérêt pour la course dans la position tête et corde et dut travailler quelque peu pour se débarrasser de l’élève de Gilbert Rousset sur lequel Nishal Teeha ne se laissa pas faire. Pris de vitesse au départ, le gris Ashanti Gold se retrouva en troisième position précédant dans l’ordre  Soweto Slew, Bottom Dollar, Casey’s War, à son extérieur Hot Rocket et Royal Chalon.
Ce n’est qu’aux abords du Tombeau Malartic que Mining Prospect parvint à ses fins. Si la plupart des positions restèrent inchangées, on remarqua qu’Ashanti Gold vint se porter à l’extérieur d’Albert Mooney alors qu’à l’arrière, Royal Chalon éprouvait des difficultés à suivre le rythme.
La monture de Teeha se montra brillant dans la ligne d’en face et le Mauricien eut toutes les peines du monde pour bien le détendre. A l’avant, Mark Neisius n’en demanda pas mieux et dosa à la perfection le pas de son cheval. Pendant ce temps, Benedict Woodworth se retrouva en fâcheuse posture sur Bottom Dollar. On apprendra par la suite qu’il avait perdu un étrier au départ.
Mining Prospect aborda la dernière ligne droite plein de prétentions. Albert Mooney, que Nishal Teeha avait au préalable déboîté, se mit à sa poursuite tandis que Burke fit parler son expérience en attendant la fin des false rails pour demander à Soweto Slew son effort.
Monté a fond par son jockey, Albert Mooney donna l’impression de pouvoir s’envoler vers une brillante victoire mais dès qu’il mit le nez à la fenêtre, il jeta les armes. Selon Nishal Teeha, le fait que sa selle se déplaça à cet instant en est peut-être la cause. Malgré cela, le Mauricien se battit comme un beau diable mais c’est Soweto Slew qui, à l’intérieur fit la meilleure impression. Sous la monte énergique de Robbie Burke, la coursier de la famille Gujadhur sortit une puissante accélération pour forcer la décision. Albert Mooney conserva le bénéfice du premier accessit à moins d’une longueur du vainqueur et compte tenu des circonstances, il n’a pas à rougir de cette défaite. Belle prestation que celle réalisée par Mining Prospect qui ne jeta l’éponge que dans les derniers cinquante mètres après qu’il eut à travailler pour prendre la direction des opérations. Ashanti Gold termina quatrième. Soweto Slew boucla les 1500m en 1.29.59, ce qui constitue le deuxième meilleur chrono réalisé par un vainqueur sur la distance et aussi un nouveau class record.