Avant même que les discussions n’étaient engagées sur une alliance entre Shailesh Ramdin et Paul Foo Kune, ‘the writings were on the wall’. En effet,  il était écrit sur les murs qu’une telle association n’allait pas durer. Aujourd’hui , l’avenir nous a donné raison car, mercredi dernier, le monde hippique a appris sans grande surprise d’ailleurs, que le divorce était consommé entre Sailesh Ramdin et Paul Foo Kune. Pour preuve, s’il en fallait bien une, aucun cheval appartenant au propriétaire  figurait au programme officiel de la 10e journée, tenue hier. Ainsi, ce qui devait arriver, est arrivé plus tôt que prévu. Shailesh Ramdin retrouve sa liberté et son indépendance alors que Paul Foo Kune a repris son «paquet», faisant de nouveau le porte-à-porte dans le but de trouver un nouveau toit pour l’accueillir, lui et ses chevaux.
Il y aura bien un ou deux entraîneurs, qui s’attendaient à être approchés, mais le passé nous a appris que celui qui lui ouvre ses portes, risque fort bien de perdre sa place de No 1 au sein de l’écurie, un peu à l’image de Guy Fok, Kush Ramdour et … Shailesh Ramdin.  Paul Foo Kune ne vient jamais en locataire. Il vient en propriétaire. Pas uniquement des chevaux, mais de l’écurie toute entière. A tel point qu’au bout du compte, le vrai propriétaire finit toujours par devenir locataire, comme nous le disons si bien  dans notre patois créole, «lokater vine propriétaire».
Qui plus est, le vrai propriétaire court le gros danger d’être mis hors d’état de nuire. Ce n’est certainement pas Kush Ramdour qui nous dira le contraire, lui qui n’a jamais compris ce qui lui était arrivé lorsqu’il a perdu son écurie. Tout comme ce dernier, Shailesh Ramdin voyait déjà le titre de champion se profilait à l’horizon, mais à bien regarder, ce n’était qu’une carotte, qu’un appât pour le faire… courir.
Une fois le divorce prononcé, Paul Foo Kune a été vu en grande conversation avec Alain Perdrau dans le rond du paddock, jeudi matin peu avant la parution du programme officiel de la 10e journée. Les mauvaises langues disent qu’il se pourrait qu’Alain Perdrau accueille certains chevaux de Paul Foo Kune dont Love Struck. Attendons voir! Toutefois, si cette association se concrétise, nous serons les premiers surpris eu égard à ce qu’Alain Perdrau disait sur Paul Foo Kune et vice versa, surtout après l’épisode Benedict Woodworth l’an dernier.