Après le beach soccer, le futsal ou encore le foot-volley, c’est au tour du footfive — à travers FootFive Ltd — de s’implanter à Maurice à partir d’aujourd’hui dans le complexe de Bagatelle.
Nicolas Lecordier, expert comptable de profession, a tout laissé pour réaliser son rêve, à savoir lancer le footfive à Maurice, lui qui a pratiqué cette discipline en Australie, en France et en Angleterre. « Cela fait quatre ans je travaille sur le lancement de footfive à Maurice. Il fallait trouver des investisseurs et le lieu idéal pour le pratiquer. Quand j’ai présenté le dossier à ENL et à son CEO d’alors, Gilbert Espitalier-Noël, ils ont été emballés et le projet fut vite mis en branle. FAIL et la compagnie Fairfootball sont venus nous rejoindre, tout comme La Sentinelle. L’emplacement est sorti de terre il y a deux ans et on a travaillé sans relâche pour que l’ouverture se fasse aujourd’hui », indique Nicolas Lecordier, le General Manager de FootFive Ltd, dont le slogan est « Passion beyong reason ».
L’emplacement peut contenir quatre terrains de 30mx10m, deux vestiaires aux normes internationales et une loge qui permet aux spectateurs d’avoir une vue sur l’ensemble des terrains tout en se désaltérant. « Tout a été fait selon des normes internationales. Nos équipements viennent de France et portent un label de sûreté. Je veux que les joueurs prennent du plaisir et se mettent dans la peau des professionnels. On ne vient en aucun cas empiéter sur la plate-bande du football, mais je veux juste que ceux qui vont pratiquer le footfive trouvent leur plaisir, surtout que nos locaux seront accessibles 7 jours sur 7, de 7h à minuit », déclare notre interlocuteur.