Le président de la République Kailash Purryag a réitéré l’engagement de Maurice à soutenir l’Inde pour un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies. C’était hier à l’occasion de son intervention à la 11e édition du Pravasi Bharatya Divas, qui a lieu actuellement à Kochi dans l’État du Kerala. M. Purryag, en visite d’État dans la Grande péninsule, est l’invité d’honneur du PBD 2013, dont le thème central des travaux est Engaging diaspora : The Indian growth story.
« I wish to seize this opportunity to reiterate the unwavering support of Mauritius to the legitimate bid of India for a permanent seat in the UN Security Council », a déclaré Kailash Purryag dans son intervention au PBD. Lors d’une rencontre à la fin de la semaine dernière, le président de la République et le ministre indien des Affaires étrangères Salman Khurshid avaient évoqué cette question ainsi que d’autres portant sur le renforcement des liens entre les deux pays, l’intensification des actions dans la lutte contre la piraterie dans l’océan indien, entre autres.
Au PBD, le président de la République a observé qu’à l’exemple de Maurice, les autres pays d’accueil des personnes d’origine indienne pourraient être partie prenante et soutenir l’Inde dans le développement fulgurant qu’il connaît. « Just as Mauritius, the home countries of PIOs (People of Indian Origin) can and do play a resource role in the unfolding growth of India and its aspirations as a global player », a-t-il affirmé.
Selon Kailash Purryag, l’émergence de la Grande péninsule a une répercussion positive sur le statut des politiciens d’origine indienne dans leur pays respectif. La raison évoquée : « They are increasingly considered as “important bridges” as intermediaries in strengthening relations with India. »
Pour le président mauricien, la création et le renforcement des liens demeurent importants pour pouvoir se positionner dans le monde. Il est d’avis que les personnes d’origine indienne ont la possibilité de pourvoir à l’Inde ce lien dont a besoin le pays pour son émergence. Ainsi, estime-t-il, le PBD est comme une plateforme par excellence pour créer ce lien.
« It should continue to reflect on ways and means to build greater synergies and institutional connections between India and Pravasi Indian community in the relevant socio-economic development sectors including culture, education, business, tourism, academia, science and technology », a déclaré le président.
Kailash Purryag devait aussi avoir une pensée spéciale pour les leaders du mouvement Gadar en invitant l’auditoire à s’en inspirer. « Their revolutionary ideas and bravery ignited the passion of freedom fighters in their struggle to gree their Motherland. Let us be inspired by their indomitable will and spirit », a-t-il déclaré.
Tout en concédant que la contribution des Indiens non résidents, plus particulièrement ceux vivant dans des pays développés, à la croissance de l’Inde, est différente de celle des personnes d’origine indienne, le président de la République affirme que « both have an equal weightage »
Kailash Purryag recevra aujourd’hui le PBD Samman des mains de son homologue indien Pranab Mukherjee. Il sera le cinquième Mauricien à recevoir cette haute distinction décernée aux personnalités d’origines indiennes de l’étranger par l’État indien.