Le ministère des Finances a lancé ce matin un “grant” permettant aux pêcheurs d’acheter des “canottes” pour la pêche hors lagon. Une somme de Rs 200 000 leur sera offerte par le gouvernement, tandis qu’ils auront la possibilité d’emprunter Rs 200 000 supplémentaires auprès de la Development Bank of Mauritius (DBM). Le ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, a fait comprendre que cette initiative vise à encourager les pêcheurs et à les aider à faire face aux difficultés du secteur, notamment la baisse des prises dans le lagon.
Provision a été faite pour l’achat de dix péniches (Rs 2 millions), communément appelées “canottes”, pour ceux ayant opté pour la pêche hors lagon. Cet équipement leur permettra plus facilement d’aller sur les bancs pour pêcher des poissons comme le thon. Le ministre des Finances a rappelé les différentes initiatives prises pour aider le secteur de la pêche, notamment le repeuplement du lagon et la provision de cages pour l’aquaculture.
Ce nouveau plan vient s’adresser spécifiquement à ceux ayant opté pour la pêche hors lagon. « Nous vous invitons à profiter de ce nouveau “scheme”. Nous avons fait provision pour dix canottes. Si le projet marche, qu’il y a un intérêt et que le remboursement auprès de la DBM se fait régulièrement, nous pourrons renouveler l’année prochaine et après. »
De son côté, le ministre de la Pêche, Nicolas Von Mally, a invité les pêcheurs à soumettre leurs propositions et à se regrouper afin de faire de ce projet une réussite. Il les a aussi invités à profiter des facilités mises à leurs dispositions, notamment dans le domaine de l’aquaculture. « Nous n’allons pas nous limiter au Cordonnier et au Gueule Pavé. Bientôt, nous introduirons aussi des crabes. Un investissement initial de deux à trois millions sera injecté dans ce projet. »
Pour bénéficier de ce “grant”, les pêcheurs doivent être enregistrés et avoir entre 30 et 50 ans. La demande peut être faite par un particulier ou une coopérative. Les demandes doivent être introduites auprès de la DBM. Un délai de trois semaines a été accordé pour les procédures nécessaires. La période de remboursement s’étend sur sept ans.
Les péniches de huit mètres permettront aux bénéficiaires d’aller pêcher jusqu’à 15 000 nautiques.