Austral Fisheries est désormais certifié Marine Stewardship Council. C’est ce qu’a annoncéla semaine dernière le représentant de la compagnie Steeven Pierce en présence du ministre de la Pêche Nicolas Von Mally.
La pêche de la légine australe autour des îles Heard et McDonald est maintenant certifiée du Marine Stewardship Council (MSC) à la suite d’une évaluation pour une sustainable and well-managed fisheries. Il a été certifié que la légine est un poisson sain et que les pratiques de pêche ont un impact minimal sur l’écosystème marin. Les produits de cette pêche peuvent maintenant porter l’écolabel MSC afin d’identifier leur origine.
La pêche opère dans les eaux sub-antarctiques au sein de la zone d’exportation économique australienne autour de l’île Heard et des îles McDonald, et est gérée par l’Australian Fisheries Management Authority (AFMA), qui impose un quota strict. La gestion de la pêche est également surveillée par la Commission pour la conservation des ressources vivantes de l’Antarctique. Les pêcheurs sont autorisés à capturer 2 730 tonnes de ce poisson par an.
La légine australe est une espèce de poisson d’eaux froides de la mer australe. Elle est très appréciée pour sa chair et a une forte valeur commerciale. C’est une espèce carnassière pouvant atteindre plus de 2 m, peser plus de 80 kg et vivre au-delà de 35 ans. Ce poisson vit jusqu’à plus de 2 000 m de profondeur. La pêche et la consommation de ce poisson ne datent que des années 1990.
Steeven Pierce, représentant d’Austral Fisheries, a affirmé que de nombreux scientifiques et gestionnaires de pêche saluent l’aide du gouvernement mauricien. Il devait vanter le professionnalisme dont font preuve les ministères des Affaires étrangères et de la Pêche. Le représentant a soutenu que Maurice a pris des décisions sur des principes « courageux » afin de fermer son port aux pêcheurs illégaux. Steeven Pierce a ajouté : « This had a cost impact on the island state at the time but has served to enhance the country’s reputation and influence in international fisheries circles. »
Le ministre de la Pêche Nicolas Von Mally a affirmé que le gouvernement s’est engagé à lutter contre la piraterie et que l’Australie a un rôle important à jouer dans ce combat. Il a souligné qu’Austral Fisheries avait sollicité l’intervention du Chantier naval de l’océan Indien pour la réparation du bateau de pêche Austral Leader. Le ministre de tutelle devait également saluer la coopération de longue date entre Maurice et l’Australie.