« Il est important d’assurer la relève pour la gestion de nos ressources marines. » C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Pêche lors de la cérémonie de remise des bourses du Fishermen Welfare Fund aux enfants des pêcheurs hier à Pointe-aux-Sables. Nicolas Von Mally a aussi mis l’accent sur la signature de l’accord entre Maurice et les Seychelles concernant la gestion conjointe d’une zone maritime du plateau continental des Mascareignes. Étaient également présents l’ambassadeure de Chine à Maurice Bian Yanhua et le Chairman du FWF Jean-Philippe Étienne.
Les jeunes, a souligné hier Nicolas Von Mally, représentent l’avenir du secteur de la pêche à Maurice. « Nou ena pli boukou lamer pou gere aster. C’est la raison pour laquelle nous devons saisir toutes les opportunités », a déclaré le ministre de la Pêche, rappelant que l’accord entre Maurice et Seychelles se rapporte à la gestion d’une zone maritime du plateau continental des Mascareignes de 396 000 km2.
« Ce secteur génère Rs 20 milliards annuellement et emploie 37 000 personnes directement et indirectement », a ajouté Nicolas Von Mally. Selon le ministre, environ Rs 10 milliards seront obtenues grâce aux investisseurs qui s’intéressent de plus en plus à la pêche. Il n’a pas manqué de rappeler les efforts de son ministère en vue de valoriser ce secteur.
Le Chairman du FWF a pour sa part déclaré que la cérémonie de remise des bourses aux enfants des pêcheurs constitue une opportunité de reconnaître les efforts de ceux travaillant dans ce secteur. Selon Jean-Philippe Étienne, la présence de Nicolas Von Mally à la tête du ministère de la Pêche « a changé la donne ». C’est, a-t-il dit, l’approche différente du ministre qui a contribué au progrès de ce secteur.
Jean-Philippe Étienne a appelé les pêcheurs à saisir toutes les opportunités offertes par le ministère. « Peser bisin ena konfians pou, par examp, tir profit dan akwakiltir », a-t-il déclaré. « Aret ekout bann seki pe anvi ziss met baton dan larou. » Et à Nicolas Von Mally de renchérir : « Dimounn ti pense ki minister lapess enn ti minister. Mais c’est faux ! »
Plus d’une quarantaine de jeunes ont été récompensés hier pour leurs résultats aux examens de CPE, SC, HSC ou encore pour une formation professionnelle. Chaque boursier reçoit au moins Rs 300 par mois. Le FWF a attribué à ce jour plus de 800 bourses. La République de Chine, représentée par l’ambassadeure Bian Yanhua, a par ailleurs fait don de Rs 200 000 au secteur de la pêche.