Photo d'illustration

Le gouvernement se dit conscient des difficultés des pêcheurs artisanaux et semi-industriels. Des mesures variées seront apportées pour répondre à leurs besoins. Le développement des ressources marines sera fait, indique-t-on, tout en protégeant ceux dont la vie dépend de la mer.
— Le gouvernement se donne pour but de s’assurer que le travail des pêcheurs soit toujours protégé et qu’ils puissent en tirer une vie décente ;
— Basées sur le principe de total allowable catch by species, des consultations auront lieu avec des associations de pêcheurs, de scientifiques et des groupes de protection de l’environnement afin de développer un Plan régional de Gestion de la Pêche. Ce nouveau plan devrait conduire à davantage de connaissances des stocks de poissons ;
— D’ici 2015, toutes les régions côtières seront gérées en utilisant des droits de capture annuels donnant à chaque pêcheur la propriété de ce droit qui sera librement transférable ;
— Le Albion Fisheries Research Centre partagera ses connaissances scientifiques, ce qui devrait aider à assurer les meilleures pratiques à travers les associations régionales ;
— Un Fisheries Master Plan sera développé pour entre autres analyser et proposer des options pour un développement durable de la pêche et un plan de gestion pour Maurice et Rodrigues ;
— Le gouvernement poursuivra sa politique de réapprovisionnement des lagons.