Le procès intenté à Joseph de Ravel de l’Argentière, 58 ans, accusé de pédophilie sur mineures, qui devait passer à l’étape des plaidoiries en Cour intermédiaire ce mercredi 7 février a été renvoyé. Pour cause, l’accusé a demandé à changer d’avocat. Les plaidoiries se dérouleront le 6 avril prochain. Anciennement représenté par Me Siddharta Hawoldar, Joseph de Ravel a cette fois retenu les services de Me Gavin Glover.

Le passé de Joseph de Ravel de l’Argentière le poursuit 21 ans après. Le pédophile avait été placé en détention en 2012 à la suite des accusations de cinq de ses victimes, qui avaient allégué avoir subi des sévices alors qu’elles étaient mineures. Une reconstitution des faits eut lieu à Rivière-Noire, sur une des propriétés de Joseph de Ravel de l’Argentière aux abords d’une piscine où les faits se seraient déroulés en 1998. Les victimes avaient indiqué aux enquêteurs comment elles avaient été agressées sexuellement alors qu’elles s’étaient rendues chez leur copine commune pour des moments de loisirs. Lors de la confrontation des faits dans les locaux du Central CID, Joseph de Ravel avait plaidé coupable sous 14 accusations alors que 21 étaient logées contre lui.

Joseph de Ravel de l’Argentière a par ailleurs exprimé des regrets par rapport à ses actes. Il avait été inculpé provisoirement pour délit d’attouchements sexuels sur mineurs.