Un programme pilote pourtant sur l’octroi de bourses à dix doctorants mauriciens dans le domaine scientifique sera lancé cette semaine par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, en sa capacité de vice-présidente de la Planet Earth Institute Foundation.
Le programme a été baptisé Ameenah Gurib PhD Scholarship Programme et sera financé conjointement par la Planet Earth Institute et Bill & Melinda Gate Foundation en partenariat avec The African Academy of Sciences. Les deux institutions philanthropiques apporteront une contribution de Rs 14 M chacune à ce programme. Ainsi, c’est la première fois que la Bill & Melinda Gate Foundation s’engage dans un programme de formation de haut niveau à Maurice.
« Alors que le continent africain connaît une croissance rapide, sa contribution à la recherche scientifique globale est estimée à seulement 1%. En soutenant directement les jeunes intellectuels, le PhD Scholarship programme est une façon de s’assurer que l’Afrique devienne une force scientifique au 21e siècle. Le projet pilote lancé à Maurice sera par la suite étendu au continent afin d’atteindre l’objectif fixé par Planet Earth, lequel est d’allouer 10 000 bourses pour libérer les talents scientifiques en Afrique », a expliqué Ameenah Gurib-Fakim.
Les domaines scientifiques éligibles pour le projet sont l’énergie, l’eau et l’hygiène, l’agribusiness, la santé et la recherche fondamentale. À noter que l’African Academy of Sciences se concentrera surtout sur les questions concernant la santé.
Dans le cadre de leurs travaux de recherche, les doctorants travailleront conjointement avec une université africaine et une université britannique. Ils devront également exercer dans une industrie appropriée pour les applications pratiques. Sept universités africaines et sept universités britanniques participeront au programme, nommément l’International centre of insect physiology and ecology de Nairobi, l’université de Cape town, l’université de Pretoria, l’université de Witwaterstrand, la Rhodes University et le Sir Magdi Yacoub Research Network en Afrique, l’Université d’Oxford, l’université de Cambridge, l’université de Greenwich, l’université d’Edinburgh, l’Université de Glasgow, l’University du Middlesex et l’université de Newcastle, en Grande-Bretagne.
Les “applications” s’ouvrent à partir du 9 mai. Les formulaires sont disponibles à l’adresse suivante : agfscholarship@pei-foundation.mu. Une première liste sera arrêtée le 31 mai avant la sélection finale, prévue le 31 juin. Les travaux de recherches devront commencer le 1er septembre de cette année pour une durée de quatre ans. Le programme sera lancé par la présidente de la République en Afrique du Sud demain.
Toute une structure a été mise en place pour une sélection transparente des doctorants, qui peuvent être citoyen mauricien ou chercheur africain travaillant à Maurice. Afin de mener à bien ce programme, Planet Earth procède actuellement au recrutement d’un Programme Coordinator, qui devra assurer la coordination entre la direction de Planet Earth, les étudiants et les entreprises engagées dans le programme de bourses.