Un premier groupe de pèlerins a quitté le pays mardi soir pour accomplir le Hadj. Des dispositions spéciales ont été prises à l’aéroport pour canaliser le flux de passagers et s’assurer que les pèlerins voyagent dans les meilleures conditions. Le vice-Premier ministre Showkutally Soodhun a lui aussi fait le déplacement à l’aéroport pour un constat de visu. Lundi soir, 250 pèlerins des pays de la région transitant par Maurice ont également pris l’avion.
Important dispositif policier à l’aéroport hier soir pour le départ du premier groupe de pèlerins vers La Mecque. L’équipe d’Airports of Mauritius (AML) a mis les bouchées doubles pour permettre un passage fluide, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du terminal. Geerish Appaya, responsable de communication chez AML, explique qu’avec la contribution de la police, un tri des véhicules a été fait à l’entrée de l’aéroport. « Nous avons fait en sorte que les pèlerins viennent le plus près possible du terminal alors que les parents accompagnateurs ont été dirigés vers un parking spécialement aménagé pour eux. »
Le départ pour le Hadj a démarré lundi, avec 250 pèlerins venus des îles de la région qui ont pris l’avion à Maurice. Dans l’après-midi de mardi, un groupe de 50 personnes est parti sur le vol d’Emirates, où des dispositions spéciales ont été prises pour les pèlerins. Dans la soirée, ils étaient 150 autres à prendre l’avion. Hier soir, 351 pèlerins ont également quitté Maurice.
Dans le Hall A du terminal, des comptoirs sont entièrement dédiés aux pèlerins. Une salle de prière additionnelle est aussi disponible dans la salle d’attente, tout comme des points d’eau, pour permettre aux pèlerins d’accomplir les rituels, poursuit Geerish Appaya. Pour les parents, des espaces ont été aménagés pour leur permettre d’attendre leurs proches dans de bonnes conditions.
Toutes ces dispositions ont été présentées hier au vice-Premier ministre Showkutally Soodhun, qui s’est rendu sur les lieux. Après avoir rencontré les pèlerins et vérifié les différentes salles, il a exprimé sa satisfaction. « Je suis très satisfait des dispositions prises pour assurer un bon départ des pèlerins. D’après ce que j’ai pu constater ils sont sereins et tout se passe bien. Il faut avouer que ce n’est pas chose facile de canaliser toutes ces personnes, dont certaines sont malades. Je dois pour cela, féliciter toutes les personnes concernées. »
Showkutally Soodhun dit également noter que toutes les consignes ont été respectées. « Les pèlerins constatent le changement. Dès le départ je me suis rendu en Arabie Saoudite pour m’assurer qu’il n’y ait aucun problème. Nous n’avons pas eu de difficultés pour les visas. J’espère que le pèlerinage se passera aussi bien. Je demande aux pèlerins de prier beaucoup pour notre pays et de demander la bénédiction divine. »
Au total, 1064 Mauriciens accompliront le hadj cette année. Les départs se poursuivront jusqu’au 12 septembre. Iqbal Soogun, organisateur du hadj, accompagne une centaine de personnes à La Mecque. Il se dit satisfait des dispositions prises et remercie les autorités concernées pour cela. « On attendait ce jour depuis longtemps. Nous allons surtout prier pour notre pays afin que nous ne passions pas par des moments difficiles. »
Iqbal Mahamdee et son épouse Jorah vont accomplir le hadj pour la première fois. Ils le considèrent comme « un cadeau du Créateur. » Ils disent s’être préparés avec beaucoup d’émotion. « Ce jour marque un grand événement dans notre vie ; nous avons beaucoup sacrifié pour en arriver là. Cela fait longtemps qu’on attendait ce jour. »