La Financial Services Commission (FSC), le régulateur du secteur des services financiers à Maurice, a été élue au comité exécutif de l’International Organisation of Pension Supervisors (IOPS), instance internationale chargée de l’élaboration des normes et des meilleures pratiques dans l’industrie des pensions. L’IOPS a tenu, hier, son assemblée générale annuelle à l’hôtel Maritim Crystals Beach, Belle-Mare et y organise, conjointement avec l’Organisation pour la Coopération et le Développement économique (OCDE), un forum global sur les pensions privées.
Procédant, hier après-midi, à l’ouverture officielle de ce forum global, Harvesh Seegolam s’est félicité du support obtenu des membres de l’IOPS à la candidature de Maurice au comité exécutif de l’organisation internationale. Il a donné l’assurance aux participants que la FSC jouera un rôle très actif dans les discussions et dans l’exécution des projets définis par le comité exécutif. « Notre engagement avec l’IOPS démontre notre volonté de développement de l’industrie des pensions à Maurice et d’évoluer conformément aux meilleures pratiques internationales », a déclaré Harvesh Seegolam. L’industrie des pensions, a-t-il poursuivi, a une importance capitale pour la stabilité du système financier et pour le développement d’un marché des capitaux dynamique. Se référant au système des pensions à Maurice, le CEO de la FSC a indiqué qu’avec les récentes réformes et l’adoption de la Private Pension Schemes Act en novembre 2012, l’objectif visé est la solidité financière de notre système basé sur des bénéfices définis et à l’adéquation des rendements des plans de pension à contribution définie.
« Pension remains one of the core segments of our financial services sector and the broader economy », a souligné Harvesh Seegolam. Dans le cadre de la mise en place d’une politique visant à porter le secteur financier à une nouvelle phase de son développement, toute l’industrie des pensions aura un rôle très important à jouer à l’avenir. Outre l’ouverture de l’industrie aux opportunités dans la région, les autorités étudient également les possibilités de transformation de ce secteur d’activité à travers l’adoption de solutions technologiques.
Des régulateurs et experts de l’industrie des pensions d’une quarantaine de pays se retrouvent à Maurice pour le Forum Global OCDE/IOPS. Axé sur le thème « Care for the Future : Think of Pensions », la conférence permet aux participants de discuter des questions liées aux plans privés de pension ainsi qu’à la gouvernance des fonds de pension. Les débats portent également sur l’élaboration des politiques et règlements nécessaires à la mise en place d’un système des pensions efficace.
Par ailleurs, les membres du Forum Global OCDE/IOPS ont décidé de tenir parallèlement à leur réunion annuelle une session spéciale avec le G20 Compact for Africa dont l’objectif est de soutenir la diversification des instruments financiers pour soutenir les investissements dans l’infrastructure. Le point fort de cette session spéciale concerne les investissements étrangers par les fonds de pension, plus particulièrement en faveur du développement des infrastructures en Afrique. La FSC est également d’opinion que la réunion annuelle de l’IOPS et celle du Forum Global OCDE/IOPS contribueront à améliorer la visibilité de Maurice en tant que centre financier international fermement engagé dans l’adoption de normes internationales.