Après 2017, les athlètes réunionnais ont été une nouvelle fois été dominateurs samedi lors de la rencontre interîles de la compétition de pentathlon minimes qui s’est tenue au stade Maryse-Justin à Réduit. Ils s’imposent avec 1304 points au combiné, contre 1164 points aux Mauriciens. En parallèle, des épreuves ouvertes étaient de la partie.

En masculin, la lutte a été indécise jusqu’au bou. Au final, les Mauriciens ont dû s’incliner, mais de cinq points seulement. « Perdre sur cet écart est vraiment frustrant. Néanmoins, les jeunes ont fait le maximum. Dans la plupart des épreuves, nous avons tenu tête aux Réunionnais, mais il faut dire qu’eux non plus n’ont pas jeté l’éponge », fait ressortir l’entraîneur national, Udylen Veerasamy. Maurice remporte toutefois le titre de meilleur athlète, qui revient à Jordan Quirin avec un total de 141 points contre 138 pour le Réunionnais Kenzo Valiame. Grâce à ses performances, notamment au poids avec un jet de 14,69m et en saut en hauteur (1,89m), il avait très tôt creusé l’écart sur ses adversaires. Toujours est-il qu’il s’est fait peur au 1000m avec un chrono de 3’40”73 qui ne lui a rapporté que six points.

Quant à l’équipe féminine, elle a été dominée dans la plupart des épreuves qui étaient à l’affiche. Elle est tombée sur une équipe réunionnaise qui lui était supérieure et surtout gonflée à bloc. « Je suis très déçu des performances de nos filles. Elles ont perdu avec 200 points d’écart et on devra travailler davantage pour la prochaine édition. Le point positif, c’est que la plupart des filles sont en première année minimes et c’est très encourageant pour l’avenir », souligne Udylen Veerasamy. À savoir que les filles ont scoré un total de 1164 points contre 1304 points pour les tricolores. Les épreuves ouvertes ont regroupé les catégories cadets, juniors et seniors. Alors que le temps a fait des siennes, les performances n’ont pas vraiment été au rendez-vous. À l’exemple de Jonathan Bardottier, qui s’est aligné pour son premier demi-tour de piste et qui a réalisé un chrono de 22”21, très loin de sa meilleure performance sur cette distance (21”29). On aura remarqué qu’il ne s’est pas donné à fond et qu’il a seulement assuré la victoire. Quant à Jean-Daniel Lozereau, il s’est adjugé la première place au 100m avec un temps de 10”90, devançant ainsi Ali Dreepaul (11”16). Chez les filles, c’est la Rodriguaise Véronique Raboude qui a su tirer son épingle du jeu. Elle a réalisé 57”73 au 400m.