Le coup d’envoi de la Pepsi Beach Soccer Festival a été donné hier avec les phases de poule à Flic en Flac. Des seize équipes inscrites au départ dans la compétition trois d’entre eux ont déclaré forfait notamment Real Tamarin, US Grand Baie et Liverpool local Warriors.  Ce tournoi organisé par la MFA et le Quality Beverage Group a pour but de promouvoir cette discipline dans l’île.
D’ailleurs, Vinod Persunnoo n’a pas caché son envie de faire une ligue de Beach Soccer dans chaque région. Pour en revenir à la compétition, huit équipes se sont qualifiées pour les quarts de finales et on peut en déduire que nous aurons droit à des rencontres fort intéressantes. Outre les quarts qui se disputeront demain , le public pourra aussi assister aux demi finales et à la finale. Les équipes à s’être illustrées sont Transinvest Mauritius LTD, US Highlands, US Trou aux Biches, Canal +, Chamarel Sport Club,  Riche Terre/ Le Hochet SC, PADCO et Savanne Galets.
Les deux équipes qui ont grandement impressionné en ce début de tournoi sont PADCO et Chamarel Sport Club. D’ailleurs ce dernier a été l’une des premières formations à se qualifier. Elles ont toutes deux fini en tête de leur groupe et si la logique est respectée, on doit déjà s’attendre à une finale entre ces deux équipes. Du reste, Barlen Sengayen, président de Chamarel Sports Club affiche un visage optimiste.  » Depuis le départ notre objectif est la finale. Je trouve notre performance plutôt bonne pour une première participation et je remercie la MFA de permettre au grand public de découvrir cette discipline. Nous nous sommes rapidement qualifiés et cela a gonflé notre moral à bloc. Notre formation est solide même si nous avons à faire à forte opposition je connais la capacité de mon équipe. »