• De 19h, le 8 septembre, jusqu’à l’après-midi du 9 septembre, le caveau sera fermé en raison de la visite papale

Le 9 septembre, on commémore le 155e anniversaire de la mort du Bienheureux Père Laval. La commémoration annuelle de la mort de “l’Apôtre de l’île Maurice” par le diocèse de Port-Louis aura cette année un caractère particulier en raison de la présence du pape François au caveau le même jour. Après la messe qu’il aura célébrée à Marie Reine de La Paix, le chef de l’Église catholique ira se recueillir pendant environ une quinzaine de minutes au sanctuaire.

En raison de la visite papale dans le sanctuaire, le traditionnel pèlerinage à SainteCroix dans la nuit du 8 au 9 septembre et qui attire chaque année des dizaines de milliers de Mauriciens de toutes les religions sera décalé. Ainsi, ce pèlerinage nocturne se tiendra le 7 septembre avec une première messe à 17h30 à l’intérieur de l’église. Tandis que la messe télévisée et présidée par le cardinal Piat est prévue à 20h. Elle se déroulera comme à l’accoutumée dans la cour de l’église. S’ensuivra une autre messe à 22h30, toujours à l’extérieur. Le thème du pèlerinage 2019 est : « Disip misioner kouma Per Laval. »

Dans la nuit du 7 au 8 septembre, le caveau sera fermé à 1h30 du matin pour rouvrir le 8 à partir de 5h30 du matin. Les Mauriciens y auront accès durant la journée du 8 septembre jusqu’à 19h. Par la suite, dans le cadre des préparatifs de la visite du pape et par mesure de sécurité, le caveau restera fermé jusqu’à l’après-midi du 9 septembre, soit après cette visite. Et selon les exigences du Vatican, les alentours du caveau aussi seront interdits au public. « La question de sécurité concernant la venue du pape au caveau est le plus gros morceau. Il faut coordonner tous les préparatifs avec le Vatican et les autorités du pays », dit le père André Sunassee, directeur du pèlerinage à Sainte Croix.

Après le passage du pape, le caveau restera-t-il ouvert jusqu’à une heure tardive le 9 septembre ? « Tout dépendra du flux des visiteurs », répond le père Sunassee. « D’habitude, il y a une foule de visiteurs pendant la journée du 9 septembre. Et après la visite du pape, il faudra immédiatement organiser le service d’ordre habituel pour que le pèlerinage se déroule dans de bonnes conditions. Le comité organisateur du pèlerinage n’a pas encore décidé de l’heure de la fermeture du caveau ce jour-là », poursuit le Père Sunassee.

Par ailleurs, la task force gouvernement municipalité de Port-Louis-police-comité organisateur du pèlerinage, qui se rencontre chaque année dans le cadre du pèlerinage, s’est réunie il y a quelques jours pour un constat des lieux. « Nous avons eu une très bonne réunion et on entreprend quelques travaux d’embellissement et de rénovation de la cour », indique le père Sunassee.