La MauBank Ltd a enregistré pour les neuf mois se terminant en mars 2017, des profits après impôt de Rs 124,2 millions. Cette performance, précise la direction de l’institution financière, même si elle représente une amélioration, n’est pas directement comparable à celle de la période correspondante se terminant en mars 2016 marquée par des pertes de Rs 15,8 millions, car la reprise des opérations de l’ancienne National Commercial Bank (NCM) était intervenue début janvier 2016.
Dans son rapport couvrant les résultats pour le 3e trimestre (janvier-mars 2017) du présent exercice financier, la banque fait état d’une progression soutenue de ses revenus nets d’intérêt qui se sont élevés à Rs 163,7 millions contre Rs 140,4 millions pour le même trimestre de l’année dernière. En comptabilisant les frais et commissions et les revenus provenant des opérations commerciales, le montant grimpe à Rs 341,7 millions par rapport à Rs 190,8 millions pour la période janvier-mars 2016. Les bénéfices avant impôt, après déduction des frais de personnel, de dépréciation et autres dépenses, se chiffrent à Rs 101,8 millions contre des pertes de Rs 66,5 millions l’année dernière. Quant aux profits nets trimestriels, ils se situent à Rs 58,6 millions alors que pour le trimestre correspondant de 2016 la banque s’était retrouvée avec des pertes de Rs 83,3 millions.
Grâce à ces résultats en croissance, la banque a affiché pour la période juillet 2016-mars 2017, des profits après taxe de Rs 124,2 millions alors que pour les neuf mois se terminant en mars 2016 des pertes de Rs 15,8 millions avaient été notées. Il faut signaler que d’une période à l’autre, les revenus opérationnels de l’institution avaient presque doublé (de Rs 422,3 millions à Rs 815,3 millions). Les dépenses avaient également grimpé, passant de Rs 393,4 millions à Rs 647,8 millions.
La direction de la MauBank fait ressortir que la banque « is still in the process of rolling out its new strategy, policies and procedures » mais qu’un renversement de tendance est visible, que ce soit en termes de conduite des affaires ou de rentabilité. La banque présentait au 31 mars dernier un bilan de Rs 27,5 milliards, en baisse par rapport à celui du 31 mars 2016 (Rs 31,8 milliards), une réduction découlant de la revue de la base d’actifs avec une focalisation renforcée sur la rentabilité des segments d’activités.
Parlant des perspectives, le conseil d’administration de la MauBank affirme qu’en tant qu’acteur majeur dans l’industrie bancaire locale, l’institution veut renforcer davantage sa marque et se présenter comme la banque de choix dans ses différents secteurs d’activité. Le modèle d’affaires du segment de Corporate banking a été revu en profondeur et une stratégie claire a été développée. Les résultats se font déjà sentir avec un élargissement du portefeuille de compagnies blue chips. La MauBank est aussi sur le point de lancer un full-fledge international banking service. Au niveau du retail, la banque compte accorder plus d’attention à l’innovation concernant ses produits et au rehaussement de son réseau de distribution.
« The bank looks ahead with confidence, with a clear vision of where it wants to be and how to achieve it », ajoute la direction de la MauBank.