Intervenant hier au Domaine Les Pailles, à l’ouverture d’une formation sur le Performance Management System et au lancement du guide Performance Management in the Civil Service : Understanding Performance Appraisal Forms and Performance Improvement Plans, le ministre de la Fonction publique et des Réformes administratives a plaidé pour un changement de mentalité de la part des fonctionnaires dans le cadre de la réforme de la Fonction publique.
« Un changement dans l’approche et dans les mentalités est nécessaire. D’une position transactionnelle traditionnelle, nous devons adopter une approche plus stratégique », a lancé Sutyadeo Moutia à une salle bondée de fonctionnaires responsables des ressources humaines dans les ministères, départements et agences du gouvernement. « Nous devons accepter le changement. Nous devons réinventer notre façon de faire les affaires et c’est là que toutes les questions de “Performance Management System” (PMS) et de “Performance Appraisal” entrent en jeu », a-t-il insisté.
Sutyadeo Moutia soutient que l’introduction du PMS est « l’initiative la plus audacieuse » prise par le gouvernement dans la réforme de la fonction publique à Maurice ces dix dernières années.
« Le PMS est en place depuis la publication du Rapport PRB 2008. Le bon signal a été donné avec le changement d’un budget linéaire à un “Programme Based Budget” (PBB) qui implique que nous devons désormais justifier chaque demande de fonds au niveau de chaque ministère et département », a-t-il expliqué.
« Nos interlocuteurs, c’est-à-dire les membres du public que nous, fonctionnaires, prétendons servir, ne sont plus passifs comme auparavant. Leur niveau intellectuel et leur niveau de développement sont de réels défis pour les fonctionnaires. Ils exigent des services de haute qualité en tant que clients et des programmes performants en tant que citoyens. L’approche 9 h/16 h, basée sur la présence au bureau, peut ne pas être effective et compatible avec de telles exigences. Ce qu’il faut c’est une performance efficace à tous les niveaux de la fonction publique par des fonctionnaires dans le cadre de leur travail de 9 h à 16 h. Et une telle performance doit être évaluée en fonction des objectifs visés et l’Appraisal Form n’a que ce but », a-t-il insisté.
Le ministre a affirmé que le PMS introduit la transparence dans l’évaluation de la performance des fonctionnaires. « Ce nouveau système n’est pas opaque comme l’ancien système de “Confidential Report”. Il implique un consensus entre le fonctionnaire et son évaluateur sur les objectifs à atteindre, une évaluation à mi-parcours des objectifs atteints et enfin un mécanisme transparent d’évaluation à la fin de l’année financière ».
Selon Sutyadeo Moutia le PMS est un outil de gestion utilisé de plus en plus à travers le monde par les gouvernements pour améliorer la qualité du service offert aux citoyens parce qu’il permet une définition claire des responsabilités, une plus grande autonomie et une transparence accrue à tous les niveaux de la machinerie gouvernementale.
« À Maurice, le PMS est mis en opération comme une initiative clé de la réforme de l’administration publique qui stimule une performance visant des résultats et qui permet aux managers à tous les niveaux ainsi qu’à leur staff d’atteindre des objectifs concrets à travers notamment une identification des domaines précis où des ressources devront être consacrées, un réalignement des objectifs organisationnels avec ceux des individus tout en augmentant la redevabilité (accountability) au niveau de l’individu, et enfin la promotion d’une culture de la performance parmi les fonctionnaires », a précisé le ministre.
Sutyadeo Moutia a annoncé que le PMS sera étendu au Senior Management et plus tard ciblera la performance de l’organisation. « Le PMS n’est pas un exercice isolé car il est une des initiatives des réformes de la fonction publique avec le Human Resource Management Information System et le Civil Service College qui lui viennent en renfort », a-t-il dit avant de lancer le guide et d’ouvrir la formation.
Le guide sera ultérieurement disponible sur le site internet du ministère de la Fonction publique et des Réformes administratives au http//civilservice.gov.mu.