Durant cette période festive, la Trafic Branch prévoit une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les infractions au code de la route. Le ministère des Infrastructures publiques et du Transport a, en ce sens, relancé la campagne « To roule mal, Move dimal ».

Pour Dharamdev Nathoo, Deputy Director de la Traffic Management & Road Safety Unit, tous les usagers devront pour ce mois de décembre être davantage vigilants et respecter le code de la route.

Du côté de la police, plusieurs officiers sont d’ores et déjà mobilisés, et ce jusqu’au 7 janvier 2019.

Selon le surintendant de police Rama, de la Trafic Branch, des officiers ordinairement affectés à l’administration ont été redéployés vers différents postes pour accroitre la présence policière sur les routes.

La stratégie de la police, dit-il, consiste en un « sector base policy concept » où plusieurs divisions de la force policière seront mobilisées, tel que les IRS, la CID, la SMF, l’ADSU et la NCG, entre autres.

Les barrages routiers sont, d’ailleurs, beaucoup plus fréquents en cette période festive ainsi que les contrôles de vitesse. Les autorité lancent un fais appel à tous usagers de la route d’être plus prudents sur les route et de faire les arrangements nécessaires si le conducteur n’est pas dans un état pour prendre le volant.