• Une dizaine de camions en panne en cette période de fêtes et de menaces de fortes pluies
  • Les deux “Breathing Apparatus Compressors” hors-service, le plein d’oxygène étant effectué à l’aéroport SSR
  • Quinze “fox pumps” sur 24, utilisées pour évacuer les accumulations d’eau, endommagées

Les brigades de pompiers du pays traversent une période difficile en cette fin d’année, une partie de leur flotte de véhicules étant en effet en panne. On laisse entendre qu’une dizaine de camions à travers l’île serait en effet en panne technique et en attente de réparation depuis quelque temps déjà.

Cette situation est « downplayed » par certains responsables des casernes alors que d’autres, eux, sont d’avis que cette situation constitue « un embarras de taille » dans l’éventualité d’un scénario nécessitant un gros déploiement des Mauritius Fire and Rescue Services. Il y a aussi une autre situation embarrassante qui prévaut parmi les pompiers ces jours-ci : les compresseurs utilisés par les dix casernes du pays pour remplir les “Breathing Apparatus” sont en effet eux aussi en panne. On laisse entendre que le plein d’oxygène pour le personnel des différentes casernes est effectué à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. C’est une situation qu’on tente de relativiser en cette période des fêtes de fin d’année, où les conditions météorologiques sont pour le moins peu favorables.

En effet, une dizaine de camions des services d’incendies sur les 29 à travers le pays sont actuellement en réparation. De sources bien informées, on apprend qu’on accuse du retard pour faire réparer ces véhicules en raison des procédures administratives au niveau des services du gouvernement. « Ce sont les procédures pour les faire réparer qui tardent », lance ainsi un responsable du département de maintenance des Fire Services.

De plus, on indique que les camions utilisés à Maurice « ne correspondent plus aux normes internationales » en vigueur, les spécifications de nos routes étant en effet différentes des autres pays. Notons également que ces camions à Maurice sont non seulement utilisés pour lutter contre les incendies, mais servent également dans d’autres situations d’urgence. Les autorités avancent toutefois que 17 “Light Operational Vehicles” (“double cab”) sont de service pour accompagner les “Fire Trucks”. Outre la panne technique de cette dizaine de camions qui sont hors-service pour le moment, les services d’incendies font face à un autre problème, soit concernant les deux “Breathing Apparatus Compressors” utilisés pour faire le plein des “Breathing Apparatus”, équipements servant aux pompiers pour se munir d’oxygène lors des incendies.

Or, jusqu’au week-end dernier, ces compresseurs ne fonctionnaient pas, obligeant donc les pompiers à recourir à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. Ces “Breathing Apparatus” sont pourtant considérés comme des outils primordiaux pour les pompiers, certains d’entre eux déplorant que cette démarche de faire le plein à l’aéroport perdure depuis quelque temps. En sus de tout cela, 15 “Fox Pumps” sont actuellement endommagées et se trouvent à Coromandel. Neuf d’entre elles seraient en réparation. Ces appareils sont utilisés pour évacuer l’eau lors des inondations et plusieurs sont ces jours-ci hors-service. Des sources bien informées avancent que ces “Fox Pumps” ont été utilisées récemment lors des grosses pluies et doivent être nettoyées et réparées.

Au ministère des Collectivités locales et des administrations régionales, de la vice-Première ministre Fazila Daureeawoo, on confirme que les « deux “Breathing Apparatus Compressors” sont hors-service » avec des réparations en cours. « Le fournisseur a déjà été contacté pour les réparations, qui devraient prendre fin aujourd’hui », selon les services de presse de la VPM. Ces derniers affirment également que cette situation « n’entrave pas les activités des pompiers » en cas de situation d’urgence.