Le secrétaire général de l’Association des consommateurs de Maurice (ACIM) Jayen Chellum, avec le soutien du Front Redressement Permis à Points, réclame l’organisation d’un débat sur le permis à points à la MBC. « Bizin enn deba pou ouver lespri dimoun lor mefe permi a poin », a-t-il soutenu. Il a aussi qualifié d’« amateurisme » la mise en place des speed cameras, tout en soulignant l’importance de revoir l’état de nos routes.
Jayen Chellum a annoncé avoir envoyé une lettre au Premier ministre Navin Ramgoolam pour lui demander de reconsidérer l’entrée en vigueur du permis à points. N’ayant reçu aucune réponse favorable, l’ACIM, conjointement avec le Front Redressement Permis à Points, vient de l’avant pour faire entendre sa voix. Son secrétaire général rappelle que « 33 % des accidents sont dûs à des routes mal construites ».
« Nous sommes d’accord qu’il faut sévir contre les chauffeurs qui boivent et prennent le volant ou encore ceux qui font des excès de zèle. Toutefois, tout ce qui touche à la construction des rues et à leur entretien tombe sous l’égide du gouvernement », soutient Jayen Chellum. Il insiste ainsi sur l’importance d’avoir des routes en état afin de ne pas mettre en péril la vie des usagers. Pour le secrétaire général, il faut aussi revoir
les panneaux de signalisation et l’éclairage. En ce sens, il souligne un manque de visibilité pour les automobilistes qui empruntent les rues Desroches et Madame, où des travaux sont en cours. « Ena main kourante me li pa bien vizib. »
De son côté, Raffick Bahadoor, président de l’Association des chauffeurs de taxi, déplore que Ben Buntipilly, conseiller au PMO, n’ait pas assisté à une réunion prévue hier sur le permis à points. « Nou kompran ki ti ena enn aksidan a Camp-Levieux me nou ti a souhaite ki li repran sa dosier-la. » Les deux intervenants observent par ailleurs que depuis l’introduction du permis à points, « la route a fait beaucoup de victimes ». Ils ont aussi mis l’accent sur les speed cameras qui sont « défectueuses ». « 20 kamera an pann en mem tan dan diferan landroi Maurice ! Li pa normal. Le 10 mai introduir permi a poin, le 16 mai, pa pe kapav al de lavan ? MBC bisin vini avec enn deba pou explik mefe sa system la ek ouvert lespri dimoun. Il y a un amateurisme dans la mise en place technique des speed cameras. Les compétences ne sont pas là. Ena boukou kontradiksyon », a conclu Jayen Chellum.