Source photo : Le Parisien

Grosse frayeur pour le 230e golfeur mondial lors de la Zurich Classic qui se disputait jeudi à la Nouvelle Orléans (Louisiane). Au 18e trou, la balle de l’Américain Talor Gooch retombe dans un bunker proche d’un plan d’eau. Surprise : le concurrent y dérange trois alligators qui se réchauffent dans le sable.

Son compatriote Chesson Hadley vient l’aider et parvient à chasser deux des animaux en les effrayant avec un râteau. Mais les choses vont se compliquer avec le troisième animal, qui n’est pas décidé à bouger.

« Il essayait de manger le râteau, je me suis dit que je n’allais prendre aucun risque », a expliqué Taylor Gooch.

Le joueur a alors consulté le représentant des arbitres du tournoi. Celui-ci, considérant qu’il était dans une situation dangereuse, l’a autorisé à prendre sa balle pour la repositionner quelques mètres plus loin afin de terminer sa partie.

Comme il se trouvait dans un bunker, sa balle s’est enfoncée dans le sable lorsqu’il l’a laissée tomber. Une position difficile mais, a commenté l’Américain, « entre ma vie et un bon + lie +, j’ai vite fait mon choix ».

Talor Gooch a réussi une sortie de bunker correcte en gardant un œil sur l’animal et a sauvé le par pour finir à la 32e place.

Pour que la compétition se poursuive, les organisateurs ont employé les grands moyens : une voiturette de golf est venue déloger l’alligator et le diriger vers le plan d’eau.

Source : Le Parisien.