L’ancienne première Dame de France et ex-compagne du président socialiste François Hollande, Valérie Trierweiler, est en vacances à Maurice depuis le week-end dernier. C’est ce qu’indiquent des sources bien informées qui ont croisé cette journaliste reconvertie en star politique depuis qu’elle a débarqué au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport dimanche. Une complète discrétion entoure le séjour de cette personnalité qui a défrayé la chronique récemment.
À l’hôtel où Valérie Trierweiler est descendue pour se reposer, l’on refuse de confirmer ou d’infirmer sa présence. Aucune indication également du côté de l’hôtel du gouvernement si cette ancienne compagne de François Hollande obtiendra le même traitement et les mêmes faveurs que la précédente, Ségolène Royal, lors de ses multiples déplacements à Maurice au cours de ces dernières années.
À chaque visite à Maurice, Ségolène Royal, également une ancienne candidate aux présidentielles en France, est reçue à dîner par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, et l’entourage de ce dernier. Lors de la dernière rencontre, à la Clarisse House, le chef du gouvernement avait dû revoir le planning de l’enregistrement de son message à la nation pour le Nouvel An pour accommoder cette personnalité française, devenue  « une amie de Maurice ».
En ce qui concerne Valérie Trierweiler, très peu de détails ont transpiré quant à la durée de son séjour ou des lieux qu’elle compte visiter. L’objectif principal est de «  la protéger contre les incursion des paparazzis. Le fait brutal demeure que les anciennes compagnes de François Hollande trouvent en Maurice un véritable havre pour se remettre de leurs déboires conjugaux ».
Toutefois, Valérie Trierweiler, qui vient d’entreprendre une mission philanthropique en Inde, soutient notamment à Paris Match ne pas traverser de « période de crise », en ajoutant : « Ce n’est pas la première rupture dans ma vie. Elle est violente car elle est médiatique », d’où la décision de garder à distance la presse dans son ensemble de lieu de villégiature.