Image d'illustration : source internet

A la Saint-Sylvestre, on a bien souvent envie de faire plaisir aux plus petits en leur achetant toutes sortes de pétards. N’oubliez pas que les pétards sont de petits explosifs et que s’ils sont mal maniés, ils peuvent être dangereux. Il faut toujours avoir un oeil sur les enfants lorsqu’ils font éclater les pétards et il y a des précautions à prendre.

Avant d’utiliser un pétard, les parents doivent sensibiliser et informer les plus petits sur les nombreux risques que cela comporte. Il faut ainsi expliquer aux enfants que le pétard n’est pas un jeu et qu’il ne faut jamais le manipuler avec les mains.

Et surtout évitez de les offrir des pétards assourdissants qui ressemblent à de petites dynamites et qui sont très dangereux. Les précautions étant prises, vous êtes sûrs de passer de bons moments en toute sécurité ! Les dangers Le danger se trouve surtout lorsque le projectile est tenu dans la main de l’enfant ou de l’adolescent. Ressemblant parfois à de véritables armes de guerre, le pétard peut provoquer des dégâts majeurs.

L’explosion du pétard peut créer des lésions au à la main avec des brûlures ou des amputations qui sont parfois des amputations complètes de plusieurs doigts. Il peut aussi y avoir des lésions autres que sur la main, notamment au niveau de l’oeil ou de l’oreille avec parfois des surdités à cause du souffle produit par l’objet.

Et au-delà des séquelles physiques, cela peut aussi engendrer sur le long terme des séquelles psychologiques avec des mutilations ou des amputations qui peuvent après avoir un retentissement sur le développement de l’enfant et de l’adolescent.

Les zones les plus touchées Lors de l’explosion d’un pétard, la principale zone touchée est la main et principalement le pouce. La perte de ce membre implique parfois de longs mois de rééducation. La personne amputée a aussi un handicap lié à un manque de sensibilité. Cela peut aussi toucher la peau ainsi que les tendons, les nerfs et l’os. Il est possible également que l’adulte ou l’enfant brûlé subisse plusieurs interventions de reconstruction lors de la perte d’un doigt ou de plusieurs doigts.

Les gestes à faire en cas de brûlure Lorsqu’il s’agit d’un enfant, le premier geste à faire est de le rassurer afin de ne pas le faire paniquer. Une fois l’enfant rassuré, vous devrez vous rendre dans les services d’urgence les plus proches. Même en cas de brûlure légère, il faut consulter un médecin. En effet, certaines brûlures peuvent se dégrader après 1 ou 2 heures.

Les recommandations Évitez d’acheter un produit qui ne présente pas de mode d’emploi ; Lisez très attentivement les informations figurant sur l’étiquetage : limite d’âge, mode d’emploi et précautions d’utilisation (distance de sécurité, utilisation en intérieur ou à l’extérieur) et respectez impérativement ces recommandations ; Avertissez vos enfants sur les dangers des pétards (doigts arrachés, brûlures, à la main, au visage…) ; Tenez compte des conditions météorologiques (vent fort entraînant des débris d’artifices enflammés dans des herbes sèches).

Les feux d’artifice peuvent représenter un risque pour l’audition des enfants En effet, les sons assourdissants émis lors des spectacles de feux d’artifice peuvent atteindre de 130 à 190 décibels.

Or, selon l’Organisation mondiale de la santé, les enfants ne devraient pas être exposés à des sons de plus de 140 décibels. Dans certains cas très rares, l’explosion de feux d’artifice pourrait même provoquer une perforation du tympan de l’oreille ou entraîner une perte auditive. La façon la plus efficace de protéger l’audition des tout petits serait tout simplement de se tenir à une distance raisonnable du spectacle. Les parents devraient donc s’assurer de s’asseoir à au moins 150 mètres de l’endroit où sont lancés les feux d’artifice.

L’utilisation de bouchons pour les oreilles ou d’un casque antibruit (comme ceux utilisés par certains parents lorsqu’ils assistent à un spectacle de musique avec leur tout-petit) est une autre possibilité. Étant donné que chaque exposition à des bruits forts a un effet sur l’audition et que certaines pertes d’audition ne peuvent pas être rétablies par la chirurgie, il est important de protéger les oreilles des enfants dès leur plus jeune âge.