Le ministre Alain Wong confond souvent les lieux où il doit s’exprimer en tant que membre du gouvernement et les estrades politiques ou de fancy-fair. C’est ainsi que, l’année dernière au Forum des Femmes, institution qui regroupe les grosses pointures du féminisme mondial, il a déclaré à l’assistance médusée que les « femmes aiment les hommes qui ont la voix rauque », comme lui.

Cette semaine il a récidivé lors de la remise des clefs des maisons du lotissement Chemin Rail destinées à des anciens sans-abri à Rivière-du-Rempart. Alors que tous les orateurs s’exprimaient sur le projet, le ministre Wong s’est livré à une série de jeux de mots du style « fodré pa bann misyé al tous sousou so voisine. » Des jokes qui, comme ceux au Forum des femmes, n’ont fait rire personne.