Un petit intrus met des parents en colère
Des parents d’élèves d’une école primaire gouvernementale d’une cité de la Zone 3 ont encore du mal à digérer le comportement d’un enseignant de langue ourdoue. Ce dernier aurait «forcé une enseignante de la Std I à inscrire son fils dans deux épreuves sportives» lors du Sports day de l’école, le 29 mai dernier. Le hic est que l’enfant n’est même pas élève de l’école! Ce qui n’a pas été apprécié par les parents présents lors de la journée sportive, d’autant que le petit a raflé deux médailles au détriment des participants de la Std I. Les parents de l’école sont indignés et trouvent inadmissible qu’un enseignant ait pu s’arroger le droit d’imposer son fils dans des activités réservées aux enfants de l’établissement. Le petit champion figure même sur la liste des gagnants du jour!