Patrick Jhurry, 36 ans et habitant Petite-Rivière, s’est donné la mort par pendaison dans sa salle de bain avec un fil électrique, hier après-midi, après avoir étranglé son épouse, Strella, 23 ans, dans leur chambre.
Alors que le couple se disputait hier, leur fille de 3 ans se serait cachée quelque part dans la maison. Suivant le drame, la fillette a été transportée à l’hôpital où elle a été admise. “Elle aurait une infection à la gorge. On doit attendre les résultats des analyses plus approfondies”, dit une proche de Patrick. Les corps du jeune couple ont été transportés à la morgue de l’hôpital Victoria pour autopsie.
Sylvia Ramsamy, la tante de Patrick, qui habite dans la même cour raconte: “Je suis rentrée chez moi après les heures du travail. J’ai vu la grand-mère de Strella, accompagnée des policiers  de la localité, qui venait récupérer la petite Mégane. J’ai vu une fourgonnette de la police et, soudainement, quelqu’un venir vers moi avec la petite Mégane dans les bras, les vêtements tout trempés, et qui m’a demandé de la transporter au plus vite à l’hôpital. J’ai eu le choc de ma vie lorsque j’ai appris que les corps de Patrick et Strella étaient à l’intérieur dans leur maison.”
Les policiers sur place ont alerté leurs collègues. Les limiers de la Criminal Investigation Division de Petite-Rivière, des membres de la Major Crime Investigation Team (MCIT) et des éléments de la Scene of Crime Officers se sont rendus sur les lieux du drame. Des empreintes digitales ont été prélevées.
Clency Jhurry, le père de Patrick, était au Champ-de-Mars pour assister aux courses lorsque son épouse l’a appelé pour lui annoncer la nouvelle. “Elle m’a dit de rentrer au plus vite. J’ai été choqué, paniqué, lorsque je suis rentré chez moi. Il y avait des policiers et une foule s’est massée devant la maison de Patrick. J’ai appris que le cadavre de mon fils et de ma belle-fille se trouvaient à l’intérieur.” La dernière fois que Clency Jhurry a vu son fils, c’était jeudi dernier. “Il était venu déposer Mégane chez moi pour la reprendre plus tard dans la soirée. Patrick était quelqu’un de très discret, qui n’aimait pas raconter ses affaires personnelles. C’est pour cette raison qu’il est difficile pour moi de vous dire si le couple battait de l’aile.”
Anaïs Calou, la nièce de Patrick et  marraine de la petite Mégane, rendait visite régulièrement au couple. “Je nettoyais leur maison à chaque fois quand je venais rendre visite à ma grand-mère. Strella me confiait ses problèmes et m’a raconté que sa relation avec mon oncle était conflictuelle, mais pas plus que ça.”
Chez les voisins, c’est un autre son de cloche. “Patrick était jaloux de sa femme. Il n’aimait pas qu’elle quitte la maison. Résulat, Mégane est orpheline à l’âge de 3 ans”, a confié à Week-End un voisin du couple.