Photo illustration

Navin Ramgoolam, qui demande d’invalider les élections des trois candidats de l’Alliance Morisien (Vikram Hurdoyal, Zahid Nazurally et Sunil Bholah) dans la circonscription de Montagne-Blanche/ Grande-Rivière-Sud-Est (No 10), fait face à une série de questions du commissaire électoral et du Returning Officer de la circonscription. L’affaire sera appelée ce lundi devant le chef juge afin que Navin Ramgoolam leur réponde.

Dans la série de 35 questions logée par Me Verna Nirsimloo, Chief State Attorney, à l’attention de Navin Ramgoolam, le commissaire électoral demande notamment de quelle manière le registre des électeurs de la circonscription No 10 a été « mal compilé », de même que les noms de ceux qui se sont plaints et la nature de la plainte.

Le commissaire électoral demande également des preuves de Navin Ramgoolam selon lesquelles le scrutin ne peut être considéré comme « free and fair in a democratic society like ours ». Les 11 autres pétitions électorales seront aussi appelées le même jour devant le chef juge. Des assignations à comparaître sont encore servies pour que les candidats élus sujets aux pétitions électorales soient présents en cour