Mener une campagne nationale contre le Petroleum Hub à Pointe aux Caves, c’est ce que compte faire le Kolektif Ekolozik Albion désormais. « Si le ministre Gungah a dit qu’il n’avait pas le choix, nous aussi nous n’avons pas le choix. Nous allons mobiliser la population mauricienne. Le gouvernement nous mène en bateau « , indique Ivor Tan Yan.

Le collectif met en avant le fait que les risques sont très élevés quant à une éventuelle catastrophe qui pourrait survenir avec un incident, même mineur,. “Les risques sont très grands et nos moyens très limités. Comment pourrions-nous éviter une catastrophe que des pays comme la France, la Chine, la Grèce, entre autres n’ont pu éviter ?”, se demande Jean-José Bax. Lors de la conférence de presse, le KEA a dévoilé un plan d’aménagement qui, soutient-il, serait celui du Petroleum Hub. “Il fait mention de deux jetées de stockage de pétrole et de gaz naturel et d’une centrale électrique.”

Par ailleurs, le collectif déplore la nette réduction du temps imparti pour contester les demandes de permis Environmental Impact Assessment (EIA). “Le délai pour analyser et contester une demande de permis EIA, qui était de 30 jours et qui est passé à 21 jours, est à présent de 7 jours seulement.”