« Rs 30 milliards ont été investies dans la création de six projets d’infrastructures visant à décongestionner le trafic routier », a annoncé hier le Premier ministre. Navin Ramgoolam intervenait lors de l’inauguration de l’autoroute Phoenix/Beaux-Songes à Solférino hier après-midi.
Les projets bénéficiant de cet investissement comprennent l’autoroute Terre-Rouge/Verdun, la route Verdun/Trianon, l’aménagement du rond-point du Caudan, l’élargissement de l’autoroute Caudan/Pont-Fer et le New Harbour Bridge, qui sera payant. Des discussions sur l’introduction du métro léger sont aussi en cours avec Singapour. « La vision de ce gouvernement est de transformer Maurice en un City Garden State… », a lancé le Premier ministre.
Navin Ramgoolam a insisté sur l’importance d’établir des priorités en vue d’assurer la croissance du pays. « Sans croissance, il n’y a pas de développement », a-t-il dit. Faisant état de la situation en Europe, le Premier ministre a observé que le gouvernement français a dû revoir ses priorités afin d’empêcher une détérioration de son credit rating. « En Grèce, le gouvernement est obligé de réduire le nombre d’emplois dans la fonction publique et de réduire de 14 % les salaires des fonctionnaires. Ce qui a provoqué une grève générale dans ce pays. »
Le chef du gouvernement a aussi mis l’accent sur l’adoption de mesures pour attirer des investisseurs étrangers. Il a d’ailleurs déploré les procédures très lourdes que doivent respecter les intéressés.
Navin Ramgoolam a cité le cas d’un investisseur arabe qui souhaitait disposer d’un débarcadère non loin d’un hôtel. Il a indiqué que cette personne avait obtenu l’autorisation du gouvernement mais il lui fallait aussi la permission du conseil de district et du conseil de village.
« Il a alors pris son bateau pour se rendre aux Seychelles où il a obtenu son débarcadère en 24 heures. Le promoteur arabe n’est jamais revenu à Maurice », a dit le Premier ministre. Il a souligné l’importance de simplifier ces procédures pour les investisseurs étrangers. Il a précisé avoir parlé de la question avec le ministre des Administrations régionales, Hervé Aimée.
Navin Ramgoolam a aussi félicité le groupe ENL pour le travail effectué dans le cadre du Bagatelle Mall of Mauritius. Au cours des travaux de construction de ce complexe commercial, dit-il, le groupe a rencontré une série de problèmes procéduraux. Les promoteurs s’étaient d’ailleurs rendus à son bureau avec une liste de permis à être obtenus pour avoir son soutien. Il a expliqué avoir immédiatement pris contact avec les ministres concernés. « Les problèmes ont été réglés rapidement et la construction du complexe a pris fin à temps. »
Le PM s’est également appesanti sur la sécurité routière. Il a observé que le nombre d’accidents fatals a diminué, mais « un accident mortel est un accident de trop ». Il a annoncé l’introduction prochaine des permis à points, qui pourrait déboucher sur la suspension des permis. De plus, un centre de formation pour les conducteurs sera construit dans les environs d’Highlands sur un terrain d’une superficie de 30 arpents.
Par ailleurs, Navin Ramgoolam a rejeté toutes les critiques contre la firme Colas. « Colas fait un bon travail professionnel. Je suis satisfait de la performance de cette compagnie », dit-il.