Nouveau lieu artistique dans le paysage local, le Phare Kiltir Loft se démarque par une architecture et une déco originales mais aussi à travers un concept différent. Niché entre le studio Scorpio à Petite Rivière et des champs de cannes et offrant une vue sur le phare de la Pointe aux Caves d’Albion, l’espace artistique s’expose dans un cadre à la fois charmant et rustique. Un bel endroit pour se détendre, en appréciant le soleil couchant ou à la belle étoile, tout en savourant de la bonne musique.
Il y a seulement trois mois que Le Phare Kiltir Loft a ouvert ses portes mais il est déjà considéré comme un endroit incontournable de la scène artistique locale. À ce jour, pas moins d’une quinzaine de concerts ont déjà été organisés là-bas, accueillant des foules de curieux qui avaient hâte de découvrir et d’apprécier l’authenticité des lieux. Ce nouveau lieu de rencontre et de partage entre les artistes et le public se démarque par son architecture et sa décoration qui sortent de l’ordinaire. Une fois qu’on y met les pieds, on se sent comme dépaysé.
Ici, tout a été réalisé à partir d’objets de récup. On va de surprise en surprise en parcourant les lieux. Il y a tout d’abord le coin bar, qui se trouve à l’entrée même du Phare Kiltir Loft, et qui est le premier spot qui vous saute aux yeux, notamment avec des tuiles en bois (récupérées d’une ancienne maison en démolition) soigneusement découpées et assemblées pour former la coque principale. Toujours dans ce coin, mais au plafond, des anciens tonneaux en métal ont été découpés à différents niveaux pour former un demi-cercle. Belle idée de déco !