Cultivé ou à l’état sauvage, le bred mouroum fait partie de la tradition culinaire de Maurice. On sait moins que le Moringa oleifera est désigné comme l’arbre miracle en raison de ses propriétés nutritives, médicinales et de purification. C’est après avoir expérimenté les bienfaits du mouroum que Vinay Kanhye faire connaître ce “trésor caché” autour de lui. Depuis 2014, il a monté une entreprise de fabrication d’infusion et de poudre de mouroum. Avec un potentiel d’amélioration de la santé, reconnu à travers le monde, le mouroum trouve sa place comme un remède aux multiples pouvoirs.
Le Moringa oleifera est plein de vitamine A, excellente pour lutter contre les maladies ophtalmologiques et cardio-vasculaires. Les petites feuilles vertes contiennent également de la vitamine C, dont le corps a besoin pour combattre un rhume ou une grippe. Elles sont riches en calcium pour fortifier les os et les dents mais aussi en potassium, qui contribue à faire baisser la tension artérielle. Le mouroum booste le système immunitaire et est énergétique. Il stimule le métabolisme et aide à la circulation sanguine. Il a aussi des vertus drainantes et antibactériennes, faisant de lui un excellent aliment détox.
Ses feuilles produisent de l’huile, qui peut être utilisée pour hydrater les cheveux ainsi que les peaux sèches. Déshydratées, les feuilles du moringa contiennent du fer, quatre fois plus de potassium que les bananes, quatre fois plus de fibre que l’avoine, deux fois plus de vitamine A que les carottes et deux fois plus de protéines qu’un yaourt.